Weegee par Weegee

27.11
2009

«Guerres des gangs, fusillades, hold-up, kidnappings… J’étais à nouveau plein aux as. Mes photos, ma signature « Photo par Weegee », étaient quotidiennement dans le journal. Life Magazine me remarqua, et consacra deux pages et demie à ma façon de travailler au QG de la police dans sa rubrique « Parlons images ». Je signai la « Photo de la semaine » à plusieurs reprises. » (p. 99)

 

cop. Weegee

Né en Autriche en 1899, Arthur Fellig, surnommé Weegee, débarque à Ellis Island à l’âge de dix ans. Fils de rabbin, il va grandir à Lower East Side. Très vite attiré par la photographie, il commence par travailler dans un studio de photos d’identité avant de deenir pigiste et d’hanter le QG de la police de Manhattan, à l’affût de clichés au cœur de l’action. Les plus grands journaux, Life et Vogue, font alors appel à lui. Avant de décéder en 1968, il voyage à travers l’Europe, faisant l’expérience de ses distorsions photographiques et d’autres formats, comme le panoramique.
Avec cette autobiographie, c’est plus qu’une vie, c’est l’atmosphère de toute une époque quenous fait respirer Weegee, comme il l’avait fait pour ses heures les plus sombres.

Un autre article à lire ici.

Découverte

WEEGEE. – Weegee par Weegee : une autobiographie / trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Myriam Anderson. – La Table ronde, 2009. – 287 p. : photogr. en n.b… – ISBN 978-2-7103-3121-6 : 18 €.

 


Partagez

Tags: , , ,

1 Reponse to “Weegee par Weegee”

  1. In Cold Blog dit :

    Merci d’avoir signalé la sortie de ce livre. J’ai raté l’exposition qui était consacrée à Weegee il y a peu à Paris. Ca sera un bon moyen de « ratrapper le coup ».

Laisser un commentaire