Virginia Woolf de Michèle Gazier et Bernard Ciccolini

18.01
2012

cop. Naïve

Au cinéma, tout comme les adaptations de romans, les biographies semblent remporter un franc succès auprès d’un large public. Depuis quelques années, on observe le même phénomène dans la bande dessinée, rendant accessible au plus grand nombre le parcours de grands intellectuels et artistes. Le mois dernier, je vous parlais du Nietzsche campé par le philosophe Michel Onfray, cette fois ce sera de la vie de Virginia Woolf, racontée par l’écrivaine Michèle Gazier et illustrée par Bernard Ciccolini, figure emblématique de la littérature britannique du début du 20e siècle, écrivaine et féministe.

Boulimique en tout – gâteau, papier, encre, livres-, la jeune Virginia Woolf trouve injuste le traitement de faveur auquel ont droit ses frères, pouvant seuls par exemple tenir la barre du bateau de leur père et bénéficiant d’une éducation au collège, alors qu’elle doit se contenter pour s’instruire de la bibliothèque de son père. Mais le bonheur de sa famille est bien fragile. Marquée très tôt par le deuil de sa mère, qu’elle admirait beaucoup, violée par son demi-frère Georges, Virginia perd aussi sa soeur aînée lors de son accouchement, puis son père. Elle qui croquait la vie à pleines dents et écrivait beaucoup, la voilà devenue à l’âge de 22 ans rêveuse et mélancolique. Toujours célibataires, sa soeur Vanessa, qui peint avec un plaisir évident, et elle partagent alors la vie de bohème de leurs frères Thoby et Adrian et de leur bande d’intellectuels artistes…

Voici un parcours biographique qui peut paraître un peu rapide, mais qui nous donne un excellent aperçu de la personnalité de Virginia Woolf, à la fois si fragile dans sa crainte de ne pas devenir écrivain et si forte dans ses motivations.

Beaucoup aimé

Virginia Woolf /scénario, Michèle Gazier ; dessins, Bernard Ciccolini
Paris : Naïve, 2011. – 90 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. ; 23 cm .- (Grands destins de femmes)
Bibliogr., 1 p.. – EAN13 9782350212555 : 23 €.

Partagez

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire