Usual suspects

06.05
2014
usualsuspectsGenre : Thriller
Scénariste : Christopher McQuarrie
Réalisateur : Bryan Singer
Sortie en salle : 1995

Résumé

Un homme symbolisant le Mal, Keyser Söze, tue le dernier homme survivant au carnage, avant que le bateau ne brûle, et l’unique témoin du drame raconte : l’histoire, complexe, débute par une séance d’identification apparemment aléatoire…

Analyse 

pour ceux qui ont déjà vu le film !

On connait tous la blague à ne pas faire pour celui ou celle qui n’aurait pas encore vu ce film, la réponse à cette question « Tu sais qui c’est Keyser Söze ? » : « C’est le gars qui boîte ! », et qui constitue le twist final qui a fait entrer ce film dans la légende. Tout commence par une intrigue de prédestination où l’on distingue à peine l’homme qui en achève un autre, sur un bateau dévasté par une fusillade. Le second acte commence lors de l’interrogatoire du seul témoin oculaire, un peu simplet, handicapé d’une main et qui boîte. En parallèle, un flic tente d’arracher à l’un des hongrois mourant, brûlé au 3e degré, le portrait-robot de Keyser Söze… Eh bien, une fois que l’on revoit le film en connaissant la fin, on se rend compte alors que ce film est moins connu pour son twist final que pour le cran qu’a eu le scénariste d’offrir au spectateur des images basées sur une histoire inventée de toutes pièces, une fable dans la fiction. Si je ne me trompe pas, c’es en effet l’une des rares fois au cinéma où les 3/4 d’un film sont complètement mensongers : le narrateur nous « monte en bateau », si vous me permettez ce jeu de mot. En un mot pour cela chapeau !

Partagez

Tags: ,

2 Reponses to “Usual suspects”

  1. dasola dit :

    Bonsoir, l’année 95 a été marquante pour le cinéma avec ce film et Seven de David Fincher où l’on retrouve un acteur en commun. Les deux films sont devenus « cultes » à juste titre. Bonne soirée.

Laisser un commentaire