Un logique nommé Joe de Murray Leinster

26.05
2013

 

cop. Le passager clandestin

cop. Le passager clandestin

Et si votre ordinateur individuel se mettait en réseau et vous proposait de répondre à absolument toutes vos questions, quitte à divulguer la vie privée des autres ?
Vous allez me répondre, que lorsque vous interrogez Google, c’est exactement ce qui se passe. Sauf que nous sommes en 2013, actuellement tous connectés au Web et potentiellement identifiables, et que cette nouvelle a été imaginée par Murray Leinster en 1946 : quel visionnaire !
Ici les ordinateurs sont des « logiques », genre de minitels, et Joe, l’un d’entre eux, par un défaut de fabrication, devient un peu trop entreprenant, cherchant à rendre service à tout un chacun, en puisant ses réponses dans toutes les données mondiales, confidentielles ou non.  Sans aucune morale, forcément, il répond ainsi aux questions de tout un chacun, cherchant qui à dévaliser une banque, qui à assassiner sa femme sans être inquiété…
«C’est le 3 août que Joe est sorti de la chaîne de fabrication et c’est le 5 que Laurine est arrivée en ville ; ce jour-là, j’ai sauvé la civilisation. » (incipit)

Leinster imagine ainsi avec beaucoup d’humour une société où il suffirait d’interroger son ordinateur pour obtenir la réponse (fabriquer une bombe, obtenir une arme, …), et où tout droit à la vie privée finirait par disparaître. Si le lecteur de 1946 pouvait franchement en rire, celui de 2013 rit un peu jaune, puisque la science-fiction est devenue sa réalité, et reste bluffé par autant de perspicacité.
Une petite nouvelle à glisser dans la poche de vos amis.

LEINSTER, Murray. – Un logique nommé Joe / ill. par Xavier Sébillote. – Le Passager clandestin, 2013. – 43 p.. – (coll. Dyschroniques). – EAN13 9782916952826 : 4 euros.

Partagez

Tags: ,

1 Reponse to “Un logique nommé Joe de Murray Leinster”

  1. Guillome dit :

    visionnaire, c’est le mot ! j’ai beaucoup aimé cette nouvelle !

Laisser un commentaire