Mots-clefs ‘changer de vie’

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano

07.07
2017
cop. Eyrolles

cop. Eyrolles

Camille, pas encore la quarantaine mais pas loin, maugrée : pour couper court aux bouchons, elle décide de prendre les petites routes, mais son GPS la lâche, sa voiture aussi, et, en plein milieu d’un sous-bois obscur, son portable n’a plus de batterie ! Sous une pluie battante, elle sonne alors à la grille d’une propriété.  En pleine force de l’âge, le bel homme qui lui ouvre sa maison en grand, la voyant en pleine détresse, lui apprend qu’il est routinologue, et aide les gens qui, au 21e siècle, souffrent de ne pas être vraiment heureux…

Raphaëlle Giordano a tout compris : en ces années de coaching de tout, avec l’arrivée de magazines féminins de bien-être et de développement personnel comme Flow, elle imagine une histoire dans laquelle son héroïne va être guidée par un mystérieux inconnu qui va gracieusement (l’argent, c’est sale, n’en parlons pas dans cette fiction…) l’aider à vivre la vie dont elle a toujours rêvé, avec un mari et un fils qui l’aiment, un travail créatif dans lequel elle s’épanouit, et l’amour de soi. La lectrice suit comme l’héroïne tous les préceptes inculqués par le « sage », souvent signalés en caractères gras, ainsi que ses Rendez-vous déstabilisants revitalisants : ascension en ballon au parc Citroën, plongée sous-marine, restaurant dans le noir,…. Une quête initiatique en somme que tout un chacun peut suivre au fil de sa lecture, pour sa propre gouverne.

En cadeau avec cette chronique, quelques-uns des fameux préceptes qu’il faut suivre selon la théorie des petits pas :

- « Nous sommes ce que nous répétons sans cesse », disait Aristote.

- « Je suis la seule personne responsable de ma vie et de mon bonheur. »

- « l’ancrage positif : une technique pour retrouver quand on le voulait l’état physique et émotionnel vécu lors d’un moment heureux »

- l’affirmation de soi

- la gymnastique des zygomatiques : faire une séance de grimaces devant la glace : tirez la langue dans tous les sens, criez Wazaaaa, mimez une grande tristesse et une grande joie, récitez les voyelles.

- le jeu de l’appareil photo imaginaire : changer son filtre de perception en ne regardant que ce qui pourrait mériter une photo

- la méthode SMART : un objectif Spécifique (perdre du poids), Mesurable (- 8 kgs), Atteignable (découpé en petits objectifs), Réaliste et avec une date butoir dans le Temps (Noël 2017).

- tenir un Cahier des engagements, avec une lise des résolutions et en face « fait » ou « pas fait »

- tenir un Carnet du positif

- distinguer empathie sèche et empathie mouillée : ne pas prendre en charge le pathos de l’autre.

- apprendre à « décoller ses timbres » au fur et à mesure, soit dire ce qu’on a sur le coeur au fur et à mesure.

- se mettre d’accord sur un code rouge s’il y a danger de dispute,

- éviter la mitraillette à reproches et faire plutôt une FETE : des faits contrariants, ce que vous avez ressenti, ce que vous aimeriez comme terrain d’entente pour être gagnant-gagnant.

- ne pas faire revenir un vieux schéma hérité de ses parents, couper les élastiques du passé

- « Faire du bien aux autres, c’est de l’égoïsme éclairé » Aristote

- arrêter de jouer les Caliméro et de se plaindre

- faire vivre votre sourire intérieur

- bien respirer pour canaliser vos émotions

ainsi que les missions !

1) opération « grand blanc » : ménage in/out intégral (jeter au moins 10 objets inutiles, ranger, trier, améliorer votre intérieur), liste de « je ne veux plus »,

2) trouver des modèles parmi les personnages célèbres pour une qualité ou un aspect de leur vie,

3) lister les événements passés les plus marquants en termes de réussite et lister vos qualités et savoir-faire, pour vous focaliser sur les points positifs de votre vie ou de votre personne,

3) dessiner le portrait de la « Camille » que vous voudriez devenir,

4) développer sa créativité amoureuse : lui écrire des SMS créatifs,

5) utiliser une rumignotte, une cagnotte anti-ruminations et pensées négatives

6) se constituer un catalogue intérieur d’images et de souvenirs positifs, s’isoler dans une pièce, s’installer confortablement, respirer paisiblement, visualiser une image positive et en revivre intensément les émotions et sensations.

7) apprendre à faire le chat quelques minutes par jour, cad être au monde sans rien faire.

8) se constituer une playlist de power songs, des musiques qui donnent la force.

Quiproquo et autres nouvelles de Philippe Delerm (2010)

27.09
2010


A la suite d’une rupture, un journaliste au Réveil Picard décide de profiter de la grosse BMW d’un collègue pour descendre un week-end dans le sud-ouest. Le fuyant lui et sa famille, qu’il juge imbuvables, il se retrouve par hasard dans un village agréable et tranquille, où se joue une pièce de théâtre. Il se sent tellement serein là-bas, dans cette quiétude des chaudes soirées d’été, qu’il décide d’y rester et de participer au bon fonctionnement de cette petite troupe du Quiproquo théâtre

« Cette certitude au réveil que la journée sera belle. La lumière entre les rais des volets bien sûr, mais surtout, les fenêtres une fois ouvertes, la fraîcheur si désirable dont on sent qu’elle va s’effacer. Et puis cette qualité de l’air où les sons ne se détachent pas : cet air presque compact, installé dans sa certitude. Je restai longtemps à ma fenêtre, qui donnait sur l’esplanade, déserte en ce dimanche matin. » (p. 28)

Nonobstant le plaisir que d’aucuns peuvent éprouver à la lecture de cet auteur consensuel, cette nouvelle ne m’a pas semblé relever d’un grand intérêt, si ce n’est la naïveté de son propos, exploitant le thème du changement de vie possible et de la douceur de vivre dans la campagne du sud-ouest, que l’on ne peut qu’approuver. Et c’est encore moins le cas pour les deux autres récits, très quelconques, Ils sont là et Le Train de 18h54, complétés par un dossier. Je n’y ai absolument pas retrouvé le premier émerveillement d’une Première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules.

DELERM, Philippe. – Quiproquo et autres nouvelles. – Édition présentée, annotée et commentée par Evelyne Amon, certifiée de lettres modernes. – Paris : Larousse, 2010. – 92 p. : couv. ill. en coul. ; . – (Les Contemporains, classiques de demain). – ISBN 978-2-03-585080-5 : 3,95 €.