Mots-clefs ‘Arthur Rimbaud’

Rimbaud l’indésirable de Xavier Coste

22.05
2013
cop. Casterman

cop. Casterman

Le mercredi, c’est bande dessinée

Rimbaud l’indésirable : le titre en dit long sur le point de vue adopté de cette biographie, scindée en trois parties. Le jeune Rimbaud, dont le professeur a repéré le talent, brûle de rejoindre à Paris les cercles littéraires. Quand à sa seconde tentative, il y est introduit par Verlaine, il apparaît aux yeux de tous comme étant antipathique car grossier, alors même que ses poèmes les stupéfient. Seul Verlaine l’aime au point de tout abandonner pour lui, jusqu’au jour où il ne peut plus supporter ses critiques humiliantes. Après leur rupture, Rimbaud part pour l’Afrique…

Après avoir, l’an dernier, brossé le portrait du sulfureux Egon Schiele, dont on reconnaît sans peine le modelé au trait, avec parfois des effets de silhouettes, Xavier Coste se penche ici sur l’histoire plus ou moins connue de l’un des poètes les plus lus au monde, Rimbaud : son talent et sa fureur de créer le brûlèrent de l’intérieur, le rendant méprisant envers tous ceux qui n’en avaient pas ou peu. Le découpage de Xavier Coste lui permet de rajouter du sens à cette vie brève et tragique, de gagner en intensité par le biais par exemple de planches muettes, d’une mise en exergue en pleine page d’un poème déclamé, du drame de sa toute fin de vie. Une excellente biographie qui colle à l’actualité, si l’on peut dire, puisque l’on se souvient de sa liaison amoureuse avec Verlaine.

J'ai beaucoup aimé

J’ai beaucoup aimé

COSTE, Xavier. – Rimbaud l’indésirable. – Casterman, 2013. – 119 p. : ill. en coul. ; 24*32 cm. – (coll. Univers d’auteurs). – EAN13 9782203066465 : 22,50 euros.

Reçu en service de presse

Arthur et moi ** d’Emmanuel Arnaud (2008)

13.03
2011

copyright Métailié

Entre les cours de français ennuyeux de M. Jeanbois au lycée de Courbevoie, les matchs de football que regarde son père à longueur de temps et leurs vacances à Benidorm à la Toussaint, dans une grande tour, Alexandre s’ennuie. Il n’a pour se distraire que sa copine Christelle et son copain Amok, qui organise des combats de chiens.  C’est alors qu’il ouvre Les Illuminations de Rimbaud, et pour lui, c’est la révélation…

Le narrateur, un adolescent, porte déjà un regard désabusé et ironique sur son quotidien de banlieusard moyen, sur ses parents et sur son environnement avant de le transformer en un regard poétique sur la vie qui va le conduire à l’écriture et à une traduction contemporaine des poèmes de Rimbaud. Des passages savoureux émaillent le récit, tel ce Salon de la poésie où avec son ami il éclate de rire à la vue de « ces poètes barbus à l’accent chantant » qui lui « font penser à l’intersyndicale de la CGT » (p. 63). Un roman d’apprentissage par la poésie, drôle et rayonnant, qui avait d’abord été publié sous le titre Une Saison Rimbaud aux éditions du Rouergue en 2008.

ARNAUD, Emmanuel. – Arthur et moi. – Métailié, 2011. – 99 p.. – (Suite française). – EAN 9782864247578 : 8 €.