Rester vivante * de Catherine Leblanc (2010)

09.05
2010

« JE SUIS LAIDE. C’est sans rémission. J’ai essayé d’arranger les choses mais le maquillage faisait ressortir la vanité de ma tentative. Je suis maigre, j’ai perdu l’espoir d’avoir un jour des seins. Quand je ris, c’est rare, personne n’entend le moindre son. C’est un rire silencieux, retenu, amputé. Je passe inaperçue. J’aime l’ombre et l’esquive. Je déteste qu’on me remarque. Mon cœur est plein de verre pilé. J’évite les autres. Je survis dans la solitude, sans miroir, regard, sourire, remarque qui me renverrait à mes incapacités. » (incipit, p. 9)

Chez elle, Jo ne supporte plus ses parents, médiocres, désunis. Au lycée, elle existe à peine aux yeux des autres, si ce n’est ceux de Laurence, son amie, et de d’Amina, qui l’invite à passer une soirée chez elle avec des amis. Alors quand, sur place, elle rencontre un garçon qui s’intéresse à elle, elle fond et décide de franchir la frontière. Bien lui en prend : pour cette première fois, Ganji se révèle respectueux, délicat et sensuel…

Un roman d’apprentissage bien écrit, au travers duquel l’héroïne se réconcilie avec son corps et avec son rapport aux autres et au monde grâce à cet intérêt de l’autre, à ce passage à l’acte qui la rend femme.

LEBLANC, Catherine. – Rester vivante. – réédition. – Actes Sud junior, 2010. – 108 p.. – (Romans ado). – ISBN 978-2-7427-9117-0 : 10 euros.


Partagez

Tags: , ,

Laisser un commentaire