Pablo de Santis

17.12
2011

Pablo De Santis et son traducteur chez Métailié

En mars dernier, Pablo de Santis était venu en France rencontrer au Salon du Livre une classe d’élèves du primaire. Les questions, simples, nombreuses, fusaient de toutes parts. Voici quelques bribes des réponses qu’il leur a fourni :

Est-ce que vous êtes content quand vous avez fini d’écrire votre roman ?

Le meilleur moment, pour moi, c’est quand je corrige.

Combien avez-vous écrit de romans ? 25 romans. En 1984, à un concours, j’ai gagné une machine à écrire…

Comment faites-vous pour passer d’un genre à l’autre ?

En fait, tout se ressemble. C’est un monde imaginaire, très loin du réalisme. Il y a des moments où il y a beaucoup d’imagination, et des moments où je fais appel au roman policier, à la SF.

Pablo de Santis et ses jeunes lecteurs

La littérature argentine est assez particulière car ailleurs les genres que l’on y apprécie (le fantastique, le policier, la SF) sont marginaux, et en Argentine ils sont au coeur de la littérature. Ainsi les deux plus grands, Borges et Cortazar, ont écrit du fantastique.

Vous êtes content des illustrations de votre bande dessinée ?

Oui, le dessinateur de L’Hypnotiseur a une vision très forte de l’architecture (immeubles, maisons,…).


Vous aimez raconter des histoires qui ne sont pas réelles ?

Beaucoup. J’aime bien cette histoire d’une bibliothèque où les livres sont vivants : quand on passe à côté de Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne, une tentacule de pieuvre sort du livre.


Vous aimez bien la BD ?

Je suis le rédacteur en chef d’une revue pour BD. Je connais très bien le milieu des dessinateurs en Argentine, sûrement mieux d’ailleurs que celui des écrivains.

copyright Métailié

Est-ce qu’on a déjà fait des films à partir de vos romans ? 

Il existe trois projets de films de mes récits en Argentine, mais c’est la spécialité en Argentine de faire des projets qui n’aboutissent pas.

 

Retrouvez dans Carnets de SeL les critiques d’un de ses romans et de sa bande dessinée (citée ci-dessus) :


 

Partagez

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire