New York trilogie : 1. La Ville * de Will Eisner (2008)

10.01
2009

Nul besoin de mot souvent pour exprimer en une planche comme ci-dessous combien le paysage urbain peut influer sur le moral. Ce sont donc des récits souvent muets, parfois accompagnés de musique ou de dialogues, qui vont ici se succéder, suscités par un motif du quotidien : une bouche d’égout ou d’incendie, un perron ou la fenêtre d’en face, le métro, des poubelles ou des boîtes aux lettres, un lampadaire.

A l’époque où ces chroniques urbaines ont été conçues, au début des années 80, Will Eisner enseignait à l’Ecole des Arts Visuels de New-York. Les éditions Delcourt les rééditent à la suite de sa trilogie du Bronx.

Comme tant d’autres séduite par Manhattan et Brooklyn, je ne pouvais pas manquer cette B.D. ! J’y ai découvert le trait de Will Eisner, rond et tendre, son sens de l’humour et sa sensibilité, son intelligence des milles facettes de la vie quotidienne des gens, mais… ce sont ses deux autres tomes (tomes 2** et 3**) qui m’ont véritablement plu.

Partagez

Tags: ,

Laisser un commentaire