Moon palace * de Paul Auster

21.09
2005

Marco Stanley Fogg raconte le parcours étrange de sa vie, de son arrivée enfant à New York jusqu’à la découverte de l’identité de son père, de nombreuses années plus tard. Il commence par relater une enfance solitaire d’original avec son oncle, puis sa vie d’étudiant désargenté au mobilier de carton qui finira par goûter aux aléas du sans domicile fixe avant de goûter aux lèvres de Kitty. Vient ensuite une longue période durant laquelle, pour gagner sa vie, il tient compagnie à un vieil homme au bord de la mer à la double identité d’artiste reconnu fuyant son foyer et de millionnaire estimé. Enfin, c’est en souhaitant retrouver le fils de ce dernier qu’il côtoiera un énorme homme gros de chagrin d’amour qui n’est autre que son père qu’il tuera par accident.

Un roman bien orchestré, complexe, qui m’a malgré tout laissé moins d’empreinte que Mr Vertigo et La musique du hasard.

AUSTER, Paul. – Moon palace. – Paris : Babel, 2003. – 467 p. ; 18 cm. – (Le Livre de Poche ; 14075). – ISBN 2-86869-892-1.

Relecture du 31/08/03

Partagez

Tags:

Laisser un commentaire