Men in black III

21.01
2014

Mardi ciné

Genre : comédie SF

Synopsis (Etan Cohen)

En 2012, le duo d’agents « Men in Black » J et K fonctionne toujours après 15 ans d’association, mais J s’interroge sur le caractère renfermé de son partenaire. Sur la Lune, un extraterrestre boglodite très dangereux, Boris l’Animal, s’évade et retourne sur Terre avec un objectif : tuer K, l’agent qui l’a capturé en 1969 et lui a détruit le bras gauche.

Dans la nuit qui suit, K disparait et seul J semble se souvenir de lui : pour le reste de l’agence, K est mort sur le terrain à Cap Canaveral le 16 juillet 1969.

Mais J présente les symptômes de quelqu’un qui a subi une faille de l’espace-temps. Selon O, il ne lui reste plus qu’à remonter le temps jusqu’au 15 juillet 1969 afin de retrouver K avant le Boris du présent.

Arrivé en 1969, J part pour Coney Island, où Boris est censé avoir commis son premier meurtre. Là, Boris lui échappe et J est arrêté par K, alors âgé de 29 ans, qui l’emmène aux quartiers du MiB…

Analyse

J souffre du manque d’affection de son collègue. Ce dernier ayant disparu d’un présent menacé par la fin du monde, il part à la recherche de son adversaire (plus monstrueux tu meurs) pour sauver et son seul ami et le monde. Pour ce faire, ses aventures l’emmènent vers le passé où il va de découverte cocasse (les divers extra-terrestres toujours aussi loufoques, le Andy Wharol couverture d’un men in black), poétique (leur allié extra-terrestre Griffin) en découverte tragique (la vérité sur la mort de son père). Le tout avec beaucoup d’humour. Bref le concept génial d’un James Bond pourchassant en secret les plus terribles extra-terrestres, mêlant audacieusement les genres, fonctionne toujours aussi bien !  

Partagez

Tags: , , ,

Laisser un commentaire