Jacques Sternberg : une esthétique de la terreur

Rédigé par S.L. le 16 septembre 2013 | Classé dans Littérature
Mots clés : Jacques Sternberg, fantastique, science-fiction, absurde, humour noir,

aucun commentaire

 

JACQUES STERNBERG

Une esthétique de la terreur

   

Sandrine Leturcq

Collection : Approches littéraires

A découvrir sur le site officiel

 

En vente sur le site de L'Harmattan,

mais aussi dans votre librairie,

à la librairie Les Temps modernes ou à la librairie Passion Culture d'Orléans,

sur Place des Libraires,

et sur Amazon, la FNACChapitre.comGilbert jeune, etc.

Pour les lecteurs d'écrans, vous pouvez télécharger l'eBook sur Didactibook ou

lire le pdf gratuitement ici.

On en parle :

- Daniel Fondanèche dans le cahier des livres d'InterCDI, novembre-décembre 2011, n°234, p. 54 :

"Jacques Sternberg était une figure parisienne du petit monde des paralittératures, un fidèle des librairies L'Atome et de La Balance, des "repas du lundi" de la rue des Canettes, un peu bourru, cultivant l'humour noir et les paradoxes, inventif et drôle. Il a été l'un des découvreurs de la SF de l'après-guerre mais surtout, par le biais du Petit Silence illustré, le journal de l'improbable, un artisan du fantastique, de l'insolite, du surprenant. C'est par l'examen de ses oeuvres que Sandrine Leturcq nous conduit à la découverte de ce polygraphe d'une grande richesse et surprenant à bien des égards (...). Le seul essai qui existe sur Sternberg. A ne pas manquer."

- Sandrine Leturcq a analysé l'oeuvre de Jacques Sternberg, La République du Centre, mardi 4 octobre 2011, p. 17.

- le site du club des amis de Jacques Sternberg

- Wikipedia

- In cold blog, blog littéraire

- La Bibliothèque de Malone, blog littéraire

- Fabula, la recherche en littérature

- le forum d'ActuSF.com.

Écrire un commentaire




Quelle est la deuxième lettre du mot ihus ?

Tout l'art de raconter des histoires Partenaires

Mon blog littéraire

Festival XUL

Sylvain Blocquaux

La revue InterCDI

Cacograph