Les morsures de l’amour ** à *** de Michel Monnereau (2009)

21.01
2009

Marre d’aller travailler chaque matin pour payer ses factures, marre de sa femme… Fuir, partir ? Non, Benjamin a une meilleure idée : il va se transformer tout bonnement… en chien ! Mais la vie de chien est-elle si facile ? C’est ce que l’on va découvrir avec lui, d’abord reparti habiter à l’essai chez ses parents dans leur pavillon banlieusard, puis devenu chien errant recherché pour morsures à la tendre cheville de toutes les jolies brunes trouvées sur son chemin lui rappelant Jacqueline, contre qui il doit bien avoir une dent. Après un passage à la fourrière et à la SPA, il croira son bonheur trouvé aux côtés de son pote routier lors de ses virées à travers la France avant d’être abandonné sur une station d’autoroute, comme un chien…

Après Carnet de déroute * et On s’embrasse pas ?***, voici le troisième roman écrit par ce publicitaire à l’ironie mordante. C’est bien le moins que l’on puisse dire de lui avec cette nouvelle histoire de vie de chien à la fois tendre et légère, pleine d’humour et de réflexions douces-amères. Tout y est imaginé dans les moindres détails, avec ce style qu’on lui connait si bien, aux phrases incisives et savoureuses, pleine d’une intelligence fine des gens et des choses. On dévore ce petit roman d’une traite, hésitant entre sourire et moquerie à toutes ses trouvailles ingénieuses et ses anecdotes croustillantes. A croquer ce mois-ci, pour passer un bon moment.
ici.
MONNEREAU, Michel. – Les morsures de l’amour. – La Table Ronde, 2009. – 231 p.. – ISBN 978-2-7103-3102-5 : 19,50 €.

Partagez

Tags: , ,

Laisser un commentaire