Les 100 meilleurs aliments pour votre santé et la planète ** du Dr L. Chevallier (2009)

07.01
2011

« L’alimentation a plusieurs fonctions essentielles : apporter du carburant, des matériaux de construction pour votre organisme, et vous assurer du plaisir. Le carburant et les matériaux de construction doivent être de qualité, ce qui n’est pas toujours le cas avec une certaine forme d’alimentation industrielle. Le plaisir gustatif, quant à lui, doit retrouver la saveur naturelle des aliments non transformés et ne pas se laisser détourner par des produits possédant moult ajouts d’arômes – de synthèse le plus souvent-, de sel, de sucre ou d’édulcorants-, ce qui n’est pas sans conséquence avec l’émergence de diverses maladies. De nombreux industriels avancent des « études » qui font état d’allégations santé concernant certains produits dont [on lire] que les intérêts santé sont discutables sur le plan scientifique ; de plus, ils sont vendus beaucoup plus chers. » (p. 11)

Le Docteur Laurent Chevalier, praticien attaché au Centre hospitalo-universitaire de Montpellier et responsable en cliniques des pôles Nutrition, se propose ainsi de nous y aider à y voir clair en passant en revue chaque catégorie d’aliments, au sein de laquelle il met en avant quelques produits.

Dans son premier chapitre, il commence par nous rappeler « les 10 principes fondamentaux pour manger moins cher et se comporter en consommateur averti » :

1- Eviter d’acheter les margarines, produits laitiers et autres enrichis en vitamines, stérols, oméga 3, etc. (ex. : Actimel), et plutôt acheter des produits de bonne qualité non modifiés.
2- Eviter d’acheter les boissons rafraîchissantes sans alcool (ex. : Coca light, Red Bull), et plutôt boire de l’eau, seule boisson vraiment désaltérante.
3- Eviter d’acheter l’eau en bouteille (à part peut-être Hépar ou Contrex pour le calcium et le magnésium) et boire de l’eau du robinet.
4- Eviter d’acheter les biscuits et divers produits céréaliers, et plutôt faire soi-même ses pâtisseries.
5- Faire ses courses le ventre plein.
6- Préparer les menus pour la semaine avant d’aller faire les courses.
7- Diminuer les portions de viande (3 à 4 fois par semaine maxi.) et agencer plutôt vos menus en fonction des légumes comme élément central.
8- Favoriser l’achat en « circuit court » (les AMAP)
9- Préparer soi-même le plus de produits : yaourts, pains, sauces, etc. grâce aux multiples robots qui facilitent la tâche et permettent un gain de temps.

10- On ne jette pas la nourriture, on utilise les restes et on adapte le contenu de son assiette en fonction de son âge, de ses besoins et de ses goûts.

Dans son second chapitre, il liste les colorants, composants, additifs, édulcorants, l’huile de palme, le colza, les « arômes de synthèse » ou « arômes » ou « arômes naturels » (préférer « arôme naturel de… ») à boycotter. A la suite de ce chapitre, il explique en quoi notre sécurité alimentaire n’est pas suffisamment assurée. Dans le quatrième chapitre, il rappelle 10 astuces pour mieux contrôler notre poids : mastiquer, boire de l’eau, limiter le sucré, le gras, le salé, éviter les produits « plaisir » d’origine industrielle, les produits « light » ainsi que les produits contenant des arômes de synthèse et des conservateurs, manger légèrement le soir pour mieux contrôler votre poids, bien dormir, se dépenser physiquement, méditer pour distraire son esprit à chaque pulsion alimentaire. Bio, développement durable, commerce équitable, OGM, chewing-gum à la poubelle, sont autant de sujets qu’aborde le Dr Chevalier avant de nous suggérer quelques principes de bon sens pour composer nos différents repas dans la journée, avec des produits français pour limiter les transports entre autres choses.

A la suite de tous ces conseils généraux, l’auteur nous suggère dans la deuxième partie de l’ouvrage, catégorie d’aliment après catégorie d’aliment, ce qu’il faut faire et même les produits de marques qu’il a testés et qu’il nous conseille d’acheter, parmi lesquelles de nombreuses marques bio ou du commerce équitable. Il agrémente ses recommandations de quelques recettes à faire nous-mêmes : soupes, gaspacho, saumon fumé, pain, lotte, petit-beurre, brioche fine, croissants, pâtes, pâtes feuilletées, brisées, sablées, yaourts, compotes, pizzas…

Un bon guide, qui remet bien les idées en place sur notre manière de nous alimenter sainement et de manière écologique. Nonobstant, il est dommage que les marques de produits cités soient en général des « valeurs sûres », réputées et onéreuses : difficile de s’imaginer ce docteur, n’ayant certainement pas le pouvoir d’achat du quidam, allant dans tous les supermarchés, même les hard discount…

Chevallier, Laurent. Les 100 meilleurs aliments pour votre santé et la planète. FAYARD, 2009. 1 vol. (333 p.) ; couv. ill. en coul. ; 24 cm. . ISBN 978-2-213-63824-9 : 19 €.
Cote : 613.2 CHE
Emprunté au CDI
Partagez

Tags: , , ,

Laisser un commentaire