Le tour maudit de Louise Welsh

18.11
2007

cop. Métailié

A Glasgow, pour fêter le départ à la retraite d’un collègue, des policiers ont fait appel au talent d’un jeune prestidigitateur, William Wilson, pour faire la première partie de deux strip-teaseuses. A la fin de son numéro, le gérant ne demande rien de moins à ce dernier que de subtiliser sur l’inspecteur Montgomery, qui le fait chanter, une enveloppe contenant des preuves salissant la réputation de son défunt père. Son client étant retrouvé assassiné, le prestidigitateur file sans demander son reste à Berlin pour un nouveau contrat dans un cabaret érotique où il invente avec Sylvie, une étrange jeune femme à qui il demande de devenir son assistante, « le tour maudit »…

Plus qu’un roman à suspense proprement dit, ce serait plutôt à mon sens un roman d’atmosphère où l’auteur préfère nous inviter dans les coulisses d’un théâtre au charme déliquescent que de nous angoisser inutilement. On s’y croirait !

Laurence de Biblioblog semble bien l’avoir apprécié. 

WELSH, Louise.- Le tour maudit / trad. de l’anglais (Ecosse) par Céline Schwaller. – Métailié, 11 octobre 2007. – 341 p.. – (Bibliothèque écossaise. Noir). – ISBN : 978-2-86424-628-2 : 18 €.
Partagez

Tags: , ,

3 Reponses to “Le tour maudit de Louise Welsh”

  1. Joëlle dit :

    Quand j’ai lu le titre, j’ai pensé à la machine-outil, je me demandais de quoi cela allait parler ! C’est au vu de ton résumé que j’ai compris ! mdr !

  2. Je crois comprendre entre les lignes que tu n’es pas beaucoup plus enthousiaste que moi. Sans que je sois arrivé à savoir pourquoi je suis resté sur ma faim.

Laisser un commentaire