Le Soleil des Scorta *** de Laurent Gaudé (2004)

29.11
2005

Imaginez un chemin rocailleux où même les pierres semblent crier sous le soleil, qui déboucherait sur un village écrasé par la chaleur, donnant sur la mer, déserté par ses habitants confinés chez eux, volets clos. C’est là que Laurent Gaudé plante son décor et met en scène sur une centaine d’années le destin de la lignée des Scorta, enfants et petits-enfants de mécréants pour le village, qui, de génération en génération, vont construire leur vie, à la sueur de leur front pour, au seuil de la mort, au moment du bilan, transmettre à leurs descendants une phrase, un secret de famille…

Laurent Gaudé ouvre son premier acte sur une ambiance à l’odeur du western spaghetti, sublimée par son pouvoir de suggestion et son talent de conteur : un bandit de retour au village viole cette vierge consentante avant d’être lapidé par les habitants ; mais, dans cette lignée, c’est sur ses petits-enfants qu’il va s’attarder quelques chapitres plus tard, sur ces trois puis quatre Scorta, dont il va prôner les valeurs d’amitié et d’ardeur au travail. Conjointement, il sait si bien donner vie à ce petit village d’Italie du Sud, évoluant au fil du temps comme la famille des Scorta, qu’on reste saisi par la retranscription de tel ou tel épisode marquant, comme ses habitants se liguant tous contre le curé n’honorant pas la promessse faite, ou encore ce banquet mémorable de poissons et d’aubergines grillés qu’on leur envie, tout en dévorant quant à nous ce roman d’une traite !

GAUDE, Laurent. – Le Soleil des Scorta. – Actes Sud, 2004. – 248 p..- ISBN 2-7427-5141-6 : 20 €.

Partagez

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire