Le jeune homme, la mort et le temps * à ** de Richard Matheson (1975)

15.09
2005

Un roman à la frontière entre la SCIENCE-FICTION et le FANTASTIQUE

Date de sortie aux Etats-Unis : 1975

Les 36 ans et la beauté de Richard Collier ne lui permettront pas d’échapper à une mort prochaine. Atteint d’une tumeur au cerveau, Richard va par hasard s’arrêter dans un bel hôtel du siècle dernier, dominant le Pacifique. Visitant son musée, il tombe en arrêt devant la photographie d’une belle actrice prise en 1896. Ce visage d’Ellie McKenna devient une obsession : il lit tous les livres la concernant et finit par se demander si un voyage dans le temps lui permettrait de la rencontrer…

Les 50 premières pages du roman ne sont guère convaincantes : le style est inexistant, la langage presque parlé, le voyage dans le temps complètement fantaisiste… Et puis, il y a cette rencontre, cette passion naissante, et là le récit prend toute son ampleur et devient davantage une belle histoire d’amour mélancolique auréaulée de fantastique.

MATHESON, Richard. – Le jeune homme, la mort et le temps. – Paris : Gallimard, 2000. – 330 p.. – (Folio. SF ; 34).
Partagez

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire