Le goût de Venise ** (2009)

28.03
2010

Copyright Mercure de France

« Venise est une ville si extraordinaire qu’il n’est pas possible de s’en former une juste idée sans l’avoir vue. Les cartes, les plans, les modèles, les descriptions ne suffisent pas, il faut la voir. Toutes les villes du monde se ressemblent plus ou moins : celle-ci ne ressemble à aucune ; chaque fois que je l’ai revue, après de longues absences, c’était une nouvelle surprise pour moi ; à mesure que mon âge avançait, que mes connaissances augmentaient, et que j’avais des comparaisons à faire, j’y découvrais des singularités nouvelles et de nouvelles beautés. » (Goldoni)

Voir, goûter et vivre Venise, c’est une petite initiation à la Sérénissime que nous propose ici Jean-Noël Mouret, au travers de textes littéraires célèbres ou frappants.

Tout à tour ce sont Carlo Goldoni, Ernest Hemingway, Paul Morand, Philippe Sollers, Hugo Pratt, Hippolyte Taine, Eduardo Mendoza, qui nous décrivent tel ou tel lieu de Venise, sa basilique, ses îles et sa lagune.

Son commerce, son artisanat, sa gastronomie, ne sont pas en reste puisque ses cafés, dont le Florian, ses tavernes, son marché aux poissons, son verre de Murano et sa dentelle de Burano y sont évoqués par Patrick Mauriès, Paul Morand, Henri de Régnier, Gabrielle Wittkop, James Hadley Chase et Mary McCarhy.
Enfin, Venise telle qu’elle est vécue ou fantasmée, avec ses gondoles, son carnaval, son libertinage, apparaît dans les textes de Thomas Mann, Marcel Proust, les auteurs de commedia dell’arte Carlo Gozzi et Carlo Goldoni, Lorenzo de Ponte, Patricia Highsmith, Mary Mc Carthy, James Hadley Chase, Eduardo Mendoza, Silvio Pellico, Lord Byron ou Philippe Sollers, qui y possède d’ailleurs un appartement dans le Zattere.

Tantôt perçue comme décadente, tantôt fantasmée comme la ville de l’amour, Venise a fait couler beaucoup d’encre. Cette anthologie de textes à la fois classiques et contemporains constitue une excellente mise en bouche pour déguster l’histoire de Venise et sa petite histoire.

Le goût de Venise / textes réunis et présentés par Jean-Noël Mouret. – Mercure de France, 2009. – 137 p.. – (Le petit Mercure. « Le goût de… »).
Voir le commentaire sur l’ancien blog


Partagez

Tags: ,

Laisser un commentaire