L’art invisible de Scott McCloud

24.01
2014
cop. Delcourt

cop. Delcourt

Qu’est-ce qu’une bande dessinée ? C’est justement à travers une bande dessinée que l’auteur américain Scott McCloud va tenter d’en proposer une définition exhaustive en 1993.  Après avoir brossé un bref historique de la bande dessinée en en cherchant la source dans les représentations égyptiennes, mayas, médiévales, il aborde son vocabulaire technique. Il passe en revue ensuite les différentes formes d’enchaînement possibles de case en case, démontrant que tout l’art de la bande dessinée réside dans ses ellipses. Il s’interroge également sur la relation étrange entre le temps tel qu’il est représenté dans la bande dessinée et tel qu’il est vécu par le lecteur, ainsi que sur les différentes combinaisons narratives entre le texte et l’image, la meilleure étant celle qui repose sur l’interdépendance. Pour illustrer son analyse, Scott McCloud cite en exemples des extraits de bandes dessinées américaines, européennes et japonaises. Il termine son exposé en faisant l’éloge du neuvième art au sein de l’Art, sur une note optimiste de reconnaissance par ses pairs.

Pour tout auteur de bande dessinée, L’Art invisible de Scott McCloud est vite devenue la référence absolue. Amateur de BD, vous avez également tout intérêt à lire cette bande dessinée théorique : d’une part, vous vous sentirez non plus ravalés à la position débilante de lecteurs de BD, mais à celle d’amateurs d’art, et d’autre part, vous en ferez désormais une lecture plus fine encore, en vous intéressant autant au fond qu’à la forme. A lire sans tarder.

Partagez

Tags: ,

Laisser un commentaire