L’arabe du futur 1, 2 & 3 de Riad Sattouf

09.11
2016
cop. Allary éditions

cop. Allary éditions

 

Né d’un père syrien et d’une mère bretonne qui se sont rencontrés en France, Riad Sattouf découvre d’abord la vie à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Ensuite la famille déménage en Syrie et arrive au village natal du père, qui découvre que son frère s’est approprié l’héritage.

 

 

 

 

 

 

Cop. Allary

Cop. Allary

 

Là, le petit Riad découvre une violence inouïe, d’abord avec ses cousins qui le croient juif parce qu’il est blond, ensuite avec les autres enfants, … et enfin avec la terreur que lui inspire la maitresse d’école, férue de punitions corporelles. Mais son père rêve pour lui d’un tout autre avenir que le sien, celui d’être un grand docteur, un Arabe moderne et cultivé, l’Arabe du futur…

Que l’on souhaiterait que leurs vacances en Bretagne se prolongent pour toujours ! La vie semble tellement dure sous la dictature d’Hafez Al-Assad, l’école, la vie quotidienne d’une femme, les diners purement intéressés mais stériles avec le cousin général,… On pense bien sûr en le reposant à Persepolis de Marjane Satrapi, autobiographie sur fond de révolution islamique.

Dans le troisième opus, Riad Sattouf montre la lassitude de sa mère, qui aspire au confort de la vie moderne. Il est aussi sans concession pour son père, qui se montre égoïste, intéressé, vénal, et qui n’hésite pas à accepter la circoncision de ses trois fils pour se réconcilier avec sa famille.

Un tableau plein d’humour et de dérision d’une société liberticide qui laisse librement cours à la violence et à la haine dans les rapports humains.

Partagez

Tags:

Laisser un commentaire