La guerre sans nom * de Patrick Rotman et Bertrand Tavernier (2001)

19.11
2010
Peut-être avez-vous vu déjà La Guerre sans nom de Bertrand Tavernier ? Ce film où d’anciens appelés de la guerre d’Algérie témoignent, habitant la région de Grenoble. On apprenait qu’ils étaient équipés des mêmes fusils que pendant la guerre 14-18, les fusils Lebel ; ils relataient leur vie quotidienne, les bordels militaires de campagne, leurs privations, les contrôles des villages, mais aussi les humiliations, les préjugés, le sourire kabyle, la torture, les corvées de bois, le sort réservé aux harkis et l’OAS…
Cet ouvrage constitue le récit du tournage du film de Bertrand Tavernier, l’ensemble « matériel » des témoignages recueillis pour le film.

Mais là où l’image suffit, ou suggère, ici il faut ajouter quelques lignes pour rendre les impressions des enquêteurs. Ce qui n’a pas été filmé aussi. Comme l’anecdote de ce cycliste qui décharge un chapelet d’injures haineuses en comprenant qu’ils parlent de l’Algérie. Comme le témoignage de Camille Pivano, difficilement audible car opéré à la gorge.

Tous les récits du film, et plus encore, retranscrits là, noir sur blanc.

La guerre sans nom [Texte imprimé] : les appelés d’Algérie, 1954-1962 / Patrick Rotman, Bertrand Tavernier. - [Nouv. éd.]. - Paris : Éd. du Seuil, 2001. - 305 p. : couv. ill. ; 18 cm. – (Points ; 913). – ISBN 978-2-02-051064-6 (br.) : 7 €.
Indice(s) Dewey : 965.046 8
Emprunté au C.D.I..
Partagez

Tags: , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire