La guerre fantôme ** de Jacques Ferrandez (2002)

10.12
2010

Carnets d’orient : tome 6

L’Algérie se déchire entre ceux qui rejoignent le maquis et ceux que l’on accuse d’être des traîtres, à la solde des Français. Le jeune Saïd voit ainsi son père, emmené par les soldats français pour être interrogé, et Mahmoud, un vieux berger qui lui donnait des leçons de français, tué par les maquisards. Après avoir rejoint les seconds,  Saïd est capturé par les premiers, en l’occurrence Octave, un officier de parachutistes qui désapprouve les méthodes de ses collègues et supérieurs, qui le prend avec lui…

Ce sixième tome met en place avec beaucoup d’intelligence les premières heures de la guerre d’Algérie, les premières insurrections opérées avec peu d’hommes et peu de moyens, où la trahison déjà est sanctionnée par la mort, et où les habitants ont autant peur des représailles des maquisards que des soldats français. A travers ses protagonistes, et en particulier Octave, Jacques Ferrandez suggère son positionnement pacifiste, en particulier avec l’histoire d’amour qu’il initie, et dénonce la montée en escalade de la violence dans les deux camps. Incontournable.

Vous pouvez lire un topo sur la série sur Citrouille.

Autres tomes lus :

Le cimetière des princesses ** de Jacques Ferrandez (1995)

Rue de la bombe ** de Jacques Ferrandez (2004)

La fille du Djebel Amour ** de Jacques Ferrandez (2005)

Terre fatale ** de Jacques Ferrandez (2009)

La guerre fantôme / Jacques Ferrandez. – [Bruxelles] ; [Paris] : Casterman, 2002. – 64 p. : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 31 cm. – (Carnets d’Orient ; 6). - ISBN 2-203-39002-6 (rel.) : 14,95 EUR.
Emprunté à la médiathèque
Partagez

Tags: ,

Laisser un commentaire