La grande ourse * de Mario Claudio (2006)

12.10
2006

Titre original : Ursa Maior
Traduit du portugais par Ana Corte-Real et Pierre Léglise-Costa

De sang froid, Henrique, étudiant, tue son ex-fiancée à coups de révolver puis entre dans un commissariat se constituer prisonnier. Qu’est-ce qui l’a poussé à tuer ? En prison il côtoie Gerardo le joueur, Sergio le violeur, Rogerio l’escroc, Cristina le travesti, Albino le trafiquant d’objets d’art, Jorge, l’oiseau de nuit shooté à la belle gueule d’ange. Ils revoient tous, à tour de rôle, leur arrestation, puis se dénoue lentement le film rétrospectif de leur vie antérieure qui les a amené à se retrouver dans cette non-vie voire dans cet enfer, par le biais d’un monologue intérieur.

Sans porter aucun jugement, cet auteur portugais nous narre l’histoire de sept criminels, fort de l’observation réelle de prisonniers dans l’univers carcéral. Il en ressort une forte impression non pas peut-être de sympathie avec les personnages mais de compréhension. Mieux qu’un documentaire, il nous ouvre le coeur et l’esprit de ces hommes qui nous effraient.
CLAUDIO, Mario. - La grande ourse/trad. du portugais par Ana Côrte-Real et Pierre Léglise-Costa. – Métailié, 2006. – 159 p.. – (Bibliothèque portugaise). – ISBN : 2-86424-593-0 : 17 €.
Service de presse
Partagez

Tags: , ,

Laisser un commentaire