House of Cards

10.09
2013

Aux lendemains d’élections présidentielles aux Etats-Unis, un politicien chevronné, Francis Underwwod (Kevin Spacey) qui a contribué à faire gagner le nouveau Président, apprend de la bouche du bras droit de ce dernier, à qui il a également permis d’entrer dans ces fonctions, que finalement il n’obtiendrait pas le poste de secrétaire général qu’on lui avait promis, car il leur serait plus utile en restant au Congrès. Loin de s’avouer vaincu, Francis Underwood imagine une stratégie de chaises musicales qui lui permettrait de briguer un poste non moins prestigieux à coups de manoeuvres cyniques et de manipulations politiques et médiatiques… Jusqu’où est-il prêt à aller ?

Pour cette quête, David Fincher lui a imaginé quatre adjuvants : sa femme Claire (Robin Wright), à la tête d’une entreprise caritative, une jeune journaliste stagiaire ambitieuse, Zoe Barnes, son collaborateur, Doug Stamper, et le parlementaire divorcé alcoolique et cocaïnomane, Patrick Russo. Ses opposants : tous ceux qui se dresseront sur son échiquier politique, au fil des épisodes.

Un thriller politique admirablement mis en scène, qui abat certes déjà ses cartes au bout des trois premiers épisodes. Le personnage principal gagne ensuite en noirceur et machiavélisme, tandis que d’autres personnages se remettent en question…

Les deux premiers épisodes ont été réalisés par David Fincher et écrits par Beau Willimon, à partir d’une mini-série anglaise diffusée en 1990.

Partagez

Tags: , ,

Laisser un commentaire