Henry & June : tome 1 ** d’Anaïs Nin (1986)

21.02
2007

Anaïs, mariée au loyal Hugo, est irrésistiblement fascinée par June, la compagne d’Henry Miller, avec laquelle elle entame une relation sexuelle. Quand cette dernière repart pour New York, elle se rapproche alors d’Henry Miller, comparant leurs textes sur leur amour commun et assouvissant un désir physique quasiment bestial. Anaïs, épanouie, répond alors aux avances d’Eduardo, qu’elle avait jadis comparé à l’homme idéal, et, sur ses conseils, entame une psychanalyse, pensant chercher dans ses amants la figure paternelle absente de son enfance, et leur envier leur pouvoir sexuel…

Ce journal intime dépeint par touches impressionnistes la relation triangulaire naissante entre la narratrice, Anaïs Nin, et le couple formé par June, cette magnifique coquille vide, et Henry Miller, l’impressionnant intellectuel. A l’époque, ce duo sulfureux d’écrivains emblématiques de la littérature érotiqueétait encore inconnu. Anaïs trouve dans l’infidélité (« J’ai découvert le plaisir de diriger ma vie comme un homme en faisant la cour à June. »), assouvissant ses instincts triviaux avec Henry, retrouvant la même sensibilité chez Fred, éprouvant quasiment de la compassion pour Eduardo à qui elle ne sait pas dire non.

Passé le premier tiers de ce journal, j’ai commencé à véritablement savourer la sensualité de son écriture, cette subtile mise en mots des désirs d’une femme (« Assise au coin du feu à côté d’Hugo hier soir je me suis mise à pleurer – femme écartelée, devenue à nouveau homme-femme -(…). »), tantôt femme séductrice et dominatrice, tantôt femme soumise à ses propres instincts et à ceux de son amant, tantôt femme-enfant fragile recherchant le réconfort paternel. une échappatoire à un amour exclusif et étouffant conduisant fatalement à une attente trop grande et inassouvie : plus que jamais elle se sent vivre, épanouie et équilibrée, révélant chacune de ses facettes avec ses multiples conquêtes : épouse aimante avec Hugo, complice et presque virile avec June.

223 p.
Partagez

Tags: ,

Laisser un commentaire