Haytham : une jeunesse syrienne de N. Hénin & K. Park

07.12
2016
cop. Dargaud

cop. Dargaud

 

À Deraa, en Syrie, Haytham, âgé de 14 ans, veut accompagner son père dans les manifestations. Mais bientôt ce dernier, devenu l’un des leaders de la jeune révolution, est activement recherché. Il quitte sa famille pour se cacher avant de passer la frontière. Pendant ce temps, à Deraa, un couvre-feu est instauré et les opposants torturés ou exécutés. Finalement sa famille décide de fuir le pays, à son tour, pour rejoindre la France.

Nicolas Hénin, s’inspirant de la biographie de Haytam, ne nous présente pas ici la même image de la Syrie d’avant Daesh que Ryad Sattouf. Haytam évolue dans un milieu urbain, côtoie les amis de son père, dans l’opposition politique, gagne des tournois d’échecs, passe le brevet : on est bien loin de la caricature de la population syrienne faite dans l’Arabe du futur. Le parcours de Haytam est d’ailleurs exemplaire, lui qui n’a « pas démérité » comme il le souligne en conclusion en remerciant la France de les avoir accueillis. Le dessin au crayon, presque réaliste, est bien rythmé.

Une BD dans la vague des récits de vie sur les migrants, pour faire connaître au grand public leur parcours.

Partagez

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire