Haggarth de Victor de la Fuente

27.02
2013

cop. Casterman / De la Fuente

Le mercredi, c’est bande dessinée…

Les éditions Casterman rassemblent dans cette intégrale les quatre volumes des aventures de Haggarth le guerrier, introduisant l’heroic-fantasy dans l’univers de la BD. Si les deux premiers volumes ont été publiés en 1978 et 1979 dans le magazine « A Suivre », le troisième restait inédit en France et le quatrième inachevé.

Alors que Haggarth, à la tête de guerriers tuna, cherche à s’emparer d’une relique, le crâne aux trois serpents, symbole de destruction pour les uns, garant de la paix pour les autres, il est mortellement blessé, tandis que l’un de ses assaillants, un jeune bûcheron, perd la vue. Un vieux colporteur, Matu de Mosa, les amène tous deux dans une autre dimension du temps, chez la vieille Arnia. Elle propose alors au bûcheron de voir par les yeux du mort qu’elle ressuscite, le mettant en garde contre une vie désormais tourmentée. Commence alors un véritable parcours du combattant pour Haggarth, dont l’inconscient lui dicte des missions pacificatrices dans les royaumes qu’il traverse…

La densité tant du dessin que du texte exige la plus grande attention de la part du lecteur, le noir et blanc, semblable à une encre de chine, forçant l’admiration. Si cette épopée d’inspiration mythologico-médiévale, agrémentée de monstres et de belles Amazones, peut nous paraître un peu « classique », en dépit de ce sombre héros schizophrène, auquel Victor de la fuente a accolé un bouffon pour la touche d’humour, il faut la replacer chronologiquement, c’est-à-dire il y a 35 ans, bien avant l’énorme engouement pour l’heroic-fantasy. Un classique du genre, de belle facture.

 

DE LA FUENTE, Victor. - Haggarth. - Casterman, 2013. – 218 p. : ill. n.b. ; 32 cm. – EAN13 9782203061590 : 28 €.

 

Partagez

Tags: ,

Laisser un commentaire