Désobéir à Big Brother

21.06
2013
cop. Le passager clandestin

cop. Le passager clandestin

Big Brother… dans Big Brother, chaque citoyen se savait surveillé, par l’écran des téléviseurs, par les patrouilles. A notre époque, la plupart des internautes n’ont pas conscience qu’ils sont au pire surveillés, au mieux traçables, identifiables et identifiés comme étant faisant partie de telle catégorie de consommateurs, ayant telle situation familiale, et appartenant à telle famille politique et religieuse. Et cela, sans même forcément le déclarer ouvertement sur Facebook ou dans les x outils mis en place par Google.

Quelques jours avant qu’Edward Snowden ne révèle l’envergure du programme de surveillance américain, qui considère que tout citoyen, encore plus quand il n’est pas sur le sol américain, est susceptible de devenir une menace et doit donc être surveillé, j’avais lu ce tout petit essai de la collection Désobéir dirigée par Xavier Renou aux éditions du Passager clandestin. Ce petit guide pointe du doigt la mise en place de fichiers et de caméras pour surveiller tout citoyen, dès le plus jeune âge, et tout cela en prétextant une menace terroriste : pour un ou quelques individus prêt(s) à commettre un acte terroriste tous les – disons – dix ans, c’est la planète entière qui se plie à une surveillance radicale de ses pensées et agissements (eh oui, on retrouve la police de la pensée chère à Orwell). Mais les solutions paraissent peu accessibles au commun des citoyens, si ce n’est se suicider tout bonnement des réseaux sociaux et des outils Google, ou diffuser le moins d’informations possibles, en conservant son anonymat. Et encore, votre adresse IP ne manquera pas de vous trahir. Au final, si vous n’êtes pas un geek ou un acharné des poursuites judiciaires, votre compte est bon… car si actuellement nous sommes en démocratie, qui peut nous promettre qu’il en sera de même dans vingt ans, et qu’on n’utilisera pas ces fichiers bien pratiques à d’autres fins ?

Les Désobéissants. – Désobéir à Big Brother. – Le passager clandestin, 2011. – 62 p.. – (Désobéir). – EAN13 9782916952536 : 5 €.

Partagez

Tags:

Laisser un commentaire