Coraline d’Henry Selick

02.07
2013

CoralineFilm d’animation réalisé en 2008 par Henry Selick

Date de sortie : 10 juin 2009

SYNOPSIS

Sur les conseils de ses parents, absorbés par la rédaction d’un catalogue de jardinage, la petite Coraline part seule à la découverte de la grande et vieille maison où ils viennent d’emménager, et dont le voisinage est quelque peu excentrique. Elle ouvre notamment une petite porte donnant sur une ouverture murée. Mais la nuit, une petite souris acrobate l’emmène jusqu’à cette petite porte qui s’ouvre alors vers une réplique de sa maison et de ses parents, en mieux : son autre mère redouble d’attention pour elle et son père la divertit. Chaque nuit, elle retourne y mener cette vie dorée en parallèle, même si les boutons noirs cousus sur les yeux de ses parents sont finalement plus inquiétants qu’elle ne le croit…

Critique du synopsis et uniquement du synopsis

Coraline est l’adaptation assez fidèle d’un court roman pour la jeunesse de Neil Gaiman. Henry Selick exploite les frustrations – les parents accaparés – et fantasmes de l’enfance — des parents qui exauceraient tous nos désirs -, pour créer un miroir aux alouettes, un délicieux univers enchanteur, inspiré des jeux du cirque. qui va basculer dans une sinistre histoire de sorcière. On pense forcément à Alice au pays des merveilles avec cette fillette qui suit une souris blanche de cirque (et non plus un lapin blanc avec une montre) dans un tunnel dissimulé derrière une petite porte. Et ce n’est plus le chat invisible qui déstabilise Alice/ Coraline, mais un chat inquiétant qui devient son adjuvant.  La comparaison s’arrête là car l’histoire bascule vers la terreur… un peu plus « classique » et attendu.

Partagez

Tags:

Laisser un commentaire