Compartiment pour dames ** d’Anita Nair (2004)

24.09
2005

Akhila a besoin de prendre l’air, de respirer, de partir, seule, enfin. Elle prend une place dans le compartiment pour dames d’un train à destination de l’extrémité sud de l’Inde. Dans ce lieu clos, où chacune sait qu’elles ne se reverront certainement jamais, Akhila incite ses compagnes de voyage à l’éclairer sur leur engagement, sur leurs choix de vie : chacune lui raconte alors spontanément ses joies et ses peines, son parcours de femme mariée ou de femme célibataire, dans une Inde peu permissive…

Des femmes se confient, autant à Akhila qu’aux lectrices, témoignant de leurs abnégations et frustrations. Une femme a-t-elle besoin d’un homme pour vivre pleinement sa vie ? Est-elle prête à affronter les regards de sa famille, de son quartier, des passants ? Dans ce roman où s’entremêlent différentes voix et destins, Anita Nair se fait le porte-parole de toutes les Indiennes, et dénonce la condition de la femme en Inde au sein du noyau familial comme dans le tissu social. Ce faisant, elle lève de nombreux tabous, poussant un cri assoiffé de la liberté à laquelle aspire son personnage principal.

NAIR, Anita. – Compartiment pour dames. – Picquier, 2004. – 449 p.. – (Piquier poche ; 235). – ISBN : 2-87730-747-6 : 9,50 €.
Service de presse
Partagez

Tags: , ,

Laisser un commentaire