Chaman de Galsan Tschinag

29.07
2012

cop. Métailié

 

Après avoir passé toute sa vie à sillonner le vaste monde, Galsan Tschinag sent le moment venu pour retrouver son peuple, les Touvas, des nomades du Haut-Altaï au nord de la Mongolie. Mais l’avenir pour ces derniers paraît bien incertain car le XXIe siècle semble mal se concilier avec la vie nomade traditionnelle…

« Un petit sourire se dessine sur mes lèvres tandis que je songe aux réponses que j’ai données et qui auraient toutes pu être légèrement différentes. Sur ce point, les journalistes ont été pour moi d’excellents professeurs : ils m’ont appris à donner des réponses plus savoureuses qu’exactes aux questions qu’eux-mêmes formulent non pour obtenir de véritables informations, mais pour présenter ceux qui les posent sous un jour avantageux. » (p. 42)

Magnifique témoignage de la vie méconnue des nomades mongols, cette histoire se dénoue lentement, comme une marche dans le désert, au rythme des souvenirs de l’auteur, de ses rêves prémonitoires et de ses réflexions sur la tradition de son peuple : un beau récit donc, mais pour des lecteurs qui se passionneront pour ce mode de vie traditionnel.

 

TSCHINAG, Galsan. – Chaman / trad. de l’allemand (Mongolie) par Isabelle Liber. – Métailié, 2012. – 249 p. ; 19 cm. – EAN13 9782864248576 : 20,50 €.
Partagez

Tags: , ,

Laisser un commentaire