Chagall en Russie ** de Joann Sfar (2010)

11.10
2010

Première partie

Marc Chagall ne travaille pas. Il préfère passer ses journées à dessiner la nature qui l’entoure, et les personnes qu’il rencontre. Aussi ne peut-il épouser la jeune fille dont il est amoureux, tant qu’il n’embrasse pas une profession pour plaire à son futur beau-père, et qu’il se montre un peu plus pratiquant au sein de la communauté juive. Qu’à cela ne tienne : alors que tout autour de lui n’est que tourmente, guerre et pratiques religieuses,  il rêve de personnages volants, de chèvre et d’un plafond à peindre, celui de l’Opéra de Paris.

Il faut avoir le culot de Joann Sfar pour oser inventer la jeunesse en Russie de Marc Chagall, grande figure juive du début du 20e siècle, dans un univers fantasmatique truffé de clins d’oeil et de symboles.  Un violoniste klezmer, qui se proclame Jésus, se fait battre à mort par tous ceux à qui il l’annonce, et veut offrir son corps Ce grand benêt, par exemple, sanguinaire, n’est autre que le Golem. Entouré par des personnages fous, violents, obscènes parfois (p. 59), le jeune héros Marc Chagall est sauvé par sa capacité à voir le monde et les gens tels qu’il les dessine, tel ce Golem qu’il modèle non pas avec de la boue mais avec son coup de crayon. Joann Sfar traite donc une fois de plus des thèmes qui lui sont chers : la créativité bien sûr et l’identité juive.

Un souffle poétique traverse cette bande dessinée tout à fait originale, celui de l’artiste survivant grâce à son art et à son imaginaire dans un monde cruel.

Couleurs de Brigitte Findakly. – Gallimard, 2010. – 61 p. : ill. en coul. ; 42 cm. – ISBN 978-2-07-062825-4 : 13,90 euros.
Partagez

Tags: , ,

1 Reponse to “Chagall en Russie ** de Joann Sfar (2010)”

  1. phil dit :

    hâte de lire le deuxième tome!

Laisser un commentaire