Categorie ‘Bandes Dessinées

Bonjour tristesse de Frédéric Rébéna

19.09
2018
cop. Rue de Sèvres

cop. Rue de Sèvres

 

Finie l’insouciance de ses 17 ans et la farniente dans une magnifique villa de la Côte d’Azur au bord de la mer : quand Anne, froide et trop raisonnable, débarque cet été-là, Cécile commence à avoir mauvaise conscience, et cela lui déplait. Pire, son père s’éloigne d’elle. Aussi va-t-elle le manipuler grâce à son désir toujours ardent de sa maîtresse Elsa Mackenbourg…

Rien à dire : l’adaptation est plus que fidèle, elle redonne toute sa vigueur, toute son énergie au roman de Françoise Sagan : la verticalité d’un dessin art déco, des couleurs nettes et tranchantes, un soleil de plomb sur une mer étale. Mais, soit dit entre nous, c’est bien là le drame d’une jeune bourgeoise gâtée pourrie par la vie, autocentrée, qui écarte tout risque de devoir se mettre à faire des efforts ! Une excellente adaptation de cette histoire tout à fait immorale et fière de l’être.

 

REBENA, Frédéric. Bonjour tristesse / adapté de F. Sagan ; préf. de F. Beigbeder.

Rue de Sèvres, 2018. 104 p. : ill. en coul.

EAN13 9782369813828 : 18 €

 

The end de Zep

23.08
2018
cop. Rue de Sèvres

cop. Rue de Sèvres

A Santa Cruz de la Séros, dans les Pyrénées espagnoles, trente-deux personnes meurent tout à coup, mystérieusement.

Théodore, jeune activiste écologiste, arrive comme stagiaire à la réserve de Dokesla, en Suède, pour aider le professeur Frawley dans ses recherches sur la communication des arbres avec les humains. Alors qu’il commence tout juste à apprécier le professeur, pionnier de la paléobotanique et fan des Doors, et à avoir une idylle avec Moon, sa collaboratrice, Théodore s’inquiète de la prolifération d’une espèce de champignons inconnue et d’une usine Pharmacop, sponsor de leur programme de recherche. C’est alors que le professeur trouve enfin le Codex Arboris, c’est-à-dire la mémoire de notre planète écrite dans l’ADN d’un arbre frappé par la foudre…

Rien à voir avec le Zep, père de Titeuf et du Guide du zizi sexuel : extrapolant à partir des dernières recherches scientifiques sur les arbres, qui fit l’an dernier de La Vie secrète des arbres un véritable best-seller, Zep imagine ici un scénario apocalyptique faisant songer de loin à Phénomènes, réalisé par M. Night Shyamalan en 2008. Pour ce faire, ses planches monochromes d’ocre, de vert, de bleu, voire de violet ou de rose, nous montrent une autre facette de son talent, avec un dessin plus réaliste. Cet album sonne comme une mise en garde écologiste où la Terre serait capable de programmer des génocides pour se défendre des espèces la menaçant. Dès lors, le lecteur est comme perturbé, les figures de bourreau et de victime s’interchangeant…

Un album mettant en exergue ce qu’un extrémiste écologiste pourrait souhaiter, soit la régulation de l’espèce humaine pour empêcher le dérèglement naturel.

 

La petite mosquée dans la cité

08.08
2018
cop. Casterman

cop. Casterman

Moussa dirige un cabinet d’architecture. Mais, dès qu’il quitte le bureau, c’est pour prêcher : il est l’imam modéré d’une petite mosquée de quartier. Un jour, la mairie décide de fermer leurs locaux à cause d’un projet de rénovation du quartier. Dès lors, Omar, licencié à cause de l’incompatibilité de ses pratiques religieuses avec sa sociabilité dans l’entreprise, brigue le poste d’imam salarié et politisé, et appelle les fidèles à la construction d’une mosquée avec le soutien du Maroc et de la Ligue Islamique mondiale. Mais les femmes ne sont pas prêtes à perdre leur cours, ni le prêche bilingue arabe-français, des acquis que leurs financeurs pourraient remettre en question…

Ce récit sociologique, fondé sur 10 ans d’enquête auprès d’imams, de fidèles et du ministère de l’intérieur, montre bien les enjeux du lieu de culte pour l’intégration des musulmans dans leur ville et dans la société française. Il met en évidence le bénévolat de ces pratiquants qui se heurtent à l’hostilité des habitants de la ville et la méfiance des RG. Une BD à mettre entre toutes les mains, musulmans et non-musulmans, pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de l’édification d’une mosquée.

JOUANNEAU, Solenne, CONSIGNY, Kim

La petite mosquée dans la cité

Casterman, 2018 (Sociorama)

164 p. : n.b.

EAN13 9782203168220 : 12 €

Vacances au bled

29.07
2018
cop. Casterman

cop. Casterman

Férouze, Sélim, Hassan, Nesrine et Sabrina partent en Algérie pour l’été. Mais alors que les uns recherchent la détente au soleil, en paraissant plus riches qu’ils ne le sont en France, Férouze cherche à mieux connaître sa famille restée au bled, et Sabrina, né sur le sol français, s’installe avec sa famille dans une grande maison, loin de sa belle-famille algérienne qui ne l’accepte toujours pas.

Pas tout à fait Français pour les uns, ni Algériens pour les autres, ces personnages – types nous permettent d’identifier les différentes situations vécues par la plupart de ces immigrés du point de vue des deux pays. Malgré quelques rappels historiques, le scénario paraît moins frappant que les ouvrages précédents de cette excellente collection.

 

SINGEON, BIDET, Jennifer

Vacances au bled

Casterman, 2018 (Sociorama)

164 p. : n.b.

EAN13 9782203153295 : 12 €

La planète des riches : la bourse et la vie

22.07
2018
cop. Fluide glacial

cop. Fluide glacial

 

Quelques milliardaires se sont réfugiés sur une station spatiale, loin du chaos des pauvres de la Terre. Mais eux aussi peuvent avoir des angoisses ou des désillusions…

Avec un rare cynisme, Mo/CDM, l’auteur entre autres de Cosmik Roger, nous livre une flopée de gags sur les soucis de milliardaires bien gratinés en termes d’avarice et de cupidité.

 

MO/CDM

La planète des riches : la bourse et la vie

Fluide glacial, 2018

48 p. : ill. en coul.

EAN 9782378780241

Football district de Timothée Ostermann

21.07
2018
cop. Fluide glacial

cop. Fluide glacial

Loin du bling-bling du ballon rond du Mondial, voici le quotidien d’un club amateur au FC Marmoutier, en Alsace. Ici on préfère picoler et fumer quand on ne tape pas dans le ballon par plaisir le dimanche, plutôt que de subir les entraînements des coachs après le boulot, qui ramènent leur science.

Une vraie BD-reportage d’inspiration autobiographie sur le foot en club amateur, pour qu’on n’oublie pas qu’avant d’être un sport de millionnaires, le foot reste à plus petite échelle l’un des plaisirs des prolos.

 

OSTERMANN, Timothée

Football district

Fluide glacial, 2018

95 p. : ill. en coul.

EAN 9782378780180

Blue de Kiriko Nananan

20.07
2018
cop. Casterman

cop. Casterman

Dans un lycée japonais de province, deux adolescentes, Endo et Kayako, se lient d’amitié. Endo, qui a, par le passé, eu une liaison adultère avec un homme plus âgé, attire Kayako… et leur relation, d’amicale devient amoureuse…

Cette histoire a été prépubliée en 1996 dans le magazine « Comic Aré » au Japon. Après une première édition dans le sens de lecture japonais en 2004 chez Casterman, elle est aujourd’hui rééditée dans la collection « écritures ». C’est donc bien avant la parution de l’autre BD, « Bleu est une couleur chaude », de Julie Maroh et de son adaptation sulfureuse au cinéma (« La Vie d’Adèle ») que ce manga a abordé de manière très subtile et poétique le thème de la découverte du sentiment amoureux entre deux jeunes filles. Ici le cadrage fait la part belle au gros plan et au très gros plan, afin de souligner les regards appuyés de Kayako sur la nuque et le visage d’Endo, qu’elle dessine, et de mettre en exergue la pudeur et la délicatesse de chacune dans sa relation à l’autre. Avec une économie de décors et de personnages, Kiriko Nananan raconte avec nostalgie une période clé de sa vie, le moment crucial des choix qui forgent toute une vie. Un très beau manga.

Nananan, Kiriko
Blue
Casterman, 2018 (Écritures)

227 p. : n.b.

EAN13 9782203155701 : 18,95 €