Capa : l’étoile filante de Florent Silloray

16.03
2016

CAPA

C’est au cours de la guerre d’Espagne que Robert Capa prend la photo qui forgera sa renommée, Mort d’un soldat républicain. Photographe engagé d’origine hongroise, il suit en 1936 les conseils de sa compagne allemande Gerda Taro de signer ses clichés sous un pseudo américain pour mieux les vendre. Resté inconsolable de la mort de Gerda l’année suivante, il devient le correspondant de tous les conflits, toujours au plus près de l’action, et fonde la coopérative photographique Magnum, afin de pouvoir rester propriétaire de ses prises de vue.

Florent Silloray choisit de commencer la biographie de Robert Capa in medias res, au moment précis où Gerda lui fait endosser cette nouvelle identité. Pour retracer sa carrière sur tous les fronts, il privilégie le sépia pour ses planches ocres, lesquelles virent au gris pour le débarquement ou ses souvenirs, et sont rehaussées de rouge pour mettre en scène le magazine Life, la fondation de l’agence Magnum ou sa propre mort. Un biopic de très haut vol, pour un hommage du 9e art à la photographie de presse engagée.

Silloray, Florent

Capa : l’étoile filante

Casterman, 2016

86 p. : ill. en coul. ; 24*32 cm.

EAN13 97822030877460 : 17 €

 

 

Partagez

Tags: , , ,

Laisser un commentaire