Bride Stories de Kaoru Mori

21.12
2011

 

cop. éditions Ki-oon

 

La jeune mariée âgée de vingt ans, Amir, venue à cheval d’un lointain village (aux alentours de l’actuelle Mongolie), découvre aux noces son époux, Karluk, âgé de douze ans. Tous deux commencent doucement à s’habituer l’un à l’autre, à se connaitre, d’autant que leurs costumes comme leurs coutumes diffèrent, et même à s’attacher l’un à l’autre. Mais la douce Amir, qui se révèle être aussi une excellente chasseuse, doit aussi s’intégrer dans cette grande famille, tandis que la sienne découvre soudain qu’elle aurait pu conclure une alliance plus avantageuse avec un autre clan, et décide de retourner chercher Amir…

 

Kaoru Mori réussit le tour de force de nous faire découvrir ici quelle pouvait être la vie quotidienne des ces peuples, souvent nomades, vivant sur la route de la Soie. Sur fond d’une histoire d’amour naissante à partir d’un mariage arrangé, pleine d’une tendresse que d’aucuns trouveront un peu mièvre, elle nous brosse les moeurs

cop. Kaoru Mori

d’une civilisation disparue, avec un rare souci du détail. La présence de cet explorateur anglais dans la famille est peut-être un peu incongrue, certains personnages se ressemblent aussi un peu trop, mais on passe vite outre, tant les dessins sont vraiment de toute beauté : les décors en intérieur (les tapis !) comme en extérieur (la chasse au lièvre) sont somptueux, les costumes magnifiques, les pièces en bois travaillées par le vieil artisan extrêmement précises.

Une excellente cadeau de Noël (trois volumes sur les quatre de la série sont sortis), qui plaira surtout aux adolescent(e)s.

 

Apprécié

Bride stories / Kaoru Mori. - Ki-oon , 2011.- 194 p. : ill., couv. ill., jaquette ill. en coul.  ; 18 cm. - ISBN 978-2-35592-308-1 : 7,50 €.

 

Partagez

Tags: , , , , ,

1 Reponse to “Bride Stories de Kaoru Mori”

  1. Jackie Brown dit :

    Les dessins sont en effet magnifiques. Je note.

Laisser un commentaire