Categorie ‘Peinture

Natures mortes des XVIIe et XVIIIe siècles d’André Fisch, Agnès Raynaud

30.01
2007

cop. Dessain & Tolra

 

La représentation des natures mortes, objets usuels, vaisselle, fruits, légumes et fleurs, connut son âge d’or aux XVIIe et XVIIIe siècles. Après un bref historique, les auteurs s’attachent à montrer l’évolution des pratiques anciennes aux nouvelles, avec force conseils sur les supports, le choix des pinceaux et le mélange des couleurs. Suivent huit exercices illustrés de tableaux à copier parmi les grandes écoles de peinture, soit en entier, soit en détail, émaillés de conseils d’atelier. En fin d’ouvrage un lexique.

FISCH, André, RAYNAUD, Agnès. – Natures mortes des XVIIe et XVIIIe siècles. – Dessain et Tolra, 2006. – 72 p. : ill. en coul. ; 21*29 cm. – (L’atelier du copiste). – ISBN : 2-295-00066-1 : 14,90 €.

Lire la peinture de Rembrandt de Nadeije Laneyrie-Dagen

19.11
2006

 

cop. Larousse

Rembrandt, un nom qui évoque pour moi la maîtrise du clair-obscur, ces personnages saisis entre l’ombre et la lumière. Ce fut aussi celui qui déclina le premier son autobiographie en autant d’autoportraits, avec l’apparition du miroir, et de portraits de son entourage.

Le premier tiers de l’ouvrage brosse le portrait de ce maître incontesté de la peinture de l’âge d’or hollandais, redessinant ensuite son parcours à travers trente œuvres majeures, étudiées en fonction de leur origine, de leur sujet, de leur composition et de la technique utilisée. Ce décryptage s’appuie sur de nombreuses méthodes pédagogiques, très visuelles : gros plans, effets « calque », tableaux dépliants, silhouettes, tracés de composition,…

Un ouvrage précieux pour les amateurs. Il m’a aidé à mieux connaître ce grand maître : j’admire certes sa technique, mais je reste quelque peu insensible à la contemplation de ses sujets, représentatifs de son époque.

 

Apprécié

LANEYRIE-DAGEN, Nadeije. – Lire la peinture de Rembrandt. – Larousse, 2006. – 175 p. : 130 ill. en coul.. – (Comprendre et reconnaître. Lire la peinture de…). – ISBN : 2-03-582663-2 : 19,90 €. 

Klimt : femmes d’Angelika Baümer

13.02
2006

cop. Hazan

Difficile de reproduire sur papier glacé les toiles éblouissantes de Gustav Klimt. Ce magnifique petit livre d’art y parvient néanmoins, et avec bonheur, rendant visibles les nuances des toiles, ce brillant ouvrage à la feuille d’or propre à ce grand artiste qui ne connut ni prédécesseur ni successeur, et avec qui mourut son art.

Et quelles toiles ! Sur 64 pages s’étalent les femmes posant pour Klimt, lascives ou farouches, seules ou enlacées, toutes belles. Par deux fois, j’ai pu les contempler grandeur nature, la toute première fois lors d’un voyage à Vienne, à la galerie autrichienne du Belvédère, la seconde fois en décembre à Paris.

 

cop. Klimt

Parmi elles mes préférées : Judith (admirablement encadré par son frère Georg), Le Baiser (bien sûr), Portrait d’une jeune femme (dessin), Ce baiser au monde entier et L’Amour.

En une trentaine de pages, la critique d’art viennoise relate ensuite le contexte historique et culturel qui a vu émerger cet artiste largement incompris de son vivant. L’anecdote la plus marquante reste celle de l’accueil fait sous les huées par les universitaires, les critiques et le public, à ses trois allégories commandées par l’Etat sur la Médecine, la Philosophie et la Jurisprudence. Enfin Angelika Baümer donne quelques éclairages psychanalytiques sur ce sujet privilégié de Klimt.

 

Un magnifique ouvrage, à s’offrir ou à offrir.

 

 

 

Voir aussi : http://www.lemondedesarts.com/Dossierklimt.htm

Adoré

BAUMER, Angelika. - Klimt : femmes. – Réédition. – Hazan, 2005. – 95 p. : ill. en coul.. – ISBN : 2-85025-813-X

L’art du Sumi-e de Takumasa Ono

29.01
2006

cop. Dessain & Tolra

Parmi les nombreux éléments de la culture chinoise introduits au Japon, les moines furent influencés aux XIVe et XVe siècles par sa peinture à l’encre et produisirent à leur tour des œuvres originales, que l’on appela pour la première fois sumi-e. Cet art devenu majeur enthousiasma les plus grands maîtres dont on peut admirer aujourd’hui les œuvres dans les musées du Japon.

Après cet aperçu historique, Takumasa Ono présente le matériel indispensable, semblable à celui d’un calligraphe, et les principaux gestes à acquérir, tenant à la position du pinceau, à la densité de l’encre, au mouvement de la main et du corps, avant d’offrir à l’amateur une quinzaine de réalisations photographiées étape par étape. En annexes, il lui montre comment fabriquer son propre sceau et l’initie à la calligraphie, pour recopier des haïku ou son prénom par exemple.

Un ouvrage dont je n’ai lu que l’historique concis et efficace, sans m’essayer aux applications, qui permet d’être initié à l’art pictural japonais.

 

ONO, Takumasa. – L’art du Sumi-e. – Dessain et Tolra, 2005. – 128 p. : ill. n.b. et en coul.. – ISBN : 2-295-00064-5 : 22,90 €.

Les bases en dessin et en peinture de Guillaume Le Baube

19.01
2006

cop. Dessain & Tolra

Cet ouvrage de référence aborde, avec un grand souci pédagogique, les sept notions fondamentales du dessin et de la peinture : les valeurs, la couleur, le volume ou le modelé, la perspective aérienne, la perspective linéaire, la composition et le mouvement. Dans chacun de ces sept chapitres, l’auteur nous explique clairement ces savoirs et savoir-faire à l’aide de schémas, de dessins et de nombreuses œuvres célèbres commentées.

Un outil appréciable pour comprendre la genèse des fresques et toiles les plus célèbres.

LE BAUBE, Guillaume. – Les bases en dessin et en peinture. – Dessain et Tolra, 2005. – 127 p. : 300 dessins et photos en coul. ; 21*26 cm.. – ISBN : 2-295-00051-3 : 20,90 €.

Anatomie pour l’artiste de Sarah Simblet

30.09
2005

cop. Dessain & Tolra

 

Dès le premier abord, on feuillette avec délice cet ouvrage broché aux illustrations de toute beauté : des reproductions d’œuvres célèbres, des dessins, des croquis, et surtout des photographies extraordinairement belles et lumineuses de nus de John Davis. Après un intéressant historique d’anatomie artistique, on lit avec attention une analyse détaillée de toute la structure du corps humain, partie après partie, ponctuée d’études d’œuvres. Vers la fin de l’ouvrage, le lecteur est invité à s’exercer à son tour au crayon, grâce aux leçons de dessin de l’auteur. Pour les amateurs de dessin et de photographie, voire à tous ceux qui d’ordinaire restent fermés aux merveilles de l’anatomie.

 

SIMBLET, Sarah. – Anatomie pour l’artiste. –Dessain et Tolra, 2002. – 255 p. : couv. ill. + ill. et photogr. ; 20*14 cm.. – ISBN : 2-04-720050-4.

Dictionnaire de la peinture

26.09
2005

cop. Larousse

 

Proposer une « bible de la peinture » occidentale, voilà ni plus ni moins le dessein de Michel Laclotte, ancien président-directeur du Louvre, et Jean-Pierre Cuzin, conservateur en chef du département des peintures de ce musée, qui ont su s’entourer des meilleurs spécialistes internationaux pour s’efforcer d’être aussi complet que possible dans un cadre limité. Aussi cet énorme dictionnaire propose-t-il pas moins de 3000 articles dont 2500 notices biographiques d’artistes, en majorité des peintres, mais aussi des dessinateurs, des affichistes, des photographes ou installateurs utilisant des techniques picturales pour créer leurs environnements. Par ailleurs, du Moyen-Age à nos jours, il aborde tous les sujets à caractère général permettant de situer les artistes dans un cadre historique et stylistique, les grands courants et tendances de la peinture européenne définis par l’histoire de l’art.

Un ouvrage de référence indispensable, illustré de près de 700 reproductions.

LACLOTTE, Michel, CUZIN, Jean-Pierre (sous la dir. de). – Dictionnaire de la peinture. – Paris : Larousse, 2003. – 1134 p. : ill. en coul. ; 29*20 cm.. – ISBN : 2-03-505390-0 : 65 €.