Aldobrando

05.02
2020

AldobrandoSur le point, il le sait, de mourir pour défendre son honneur et une cause juste dans la Fosse, le père d’Aldobrando confie son fils à un mage, qui devra l’élever puis le lâcher dans le vaste monde. Plusieurs années après, alors que le sorcier veut enseigner un secret à Aldobrando devenu un adolescent toujours enfermé dans la cabane, le sortilège tourne mal et, grièvement blessé à l’œil par un chat, le mage lui ordonne de partir très loin en quête de l’herbe du loup, qui seule pourra le soigner. Pour la première fois, Aldobrando quitte la maison et la seule personne qu’il ait jamais connue avec son père. Sur le chemin, il rencontre l’assassin d’un prince qui se fait passer pour le prince lui-même et qui en fait son écuyer. Le retrouvant avec l’arme du crime, c’est Aldobrando que les soldats emprisonnent et que la princesse Bianca vient interroger…

Splendide objet inspiré d’un jeu italien que cet album au dessin tantôt au trait précis tantôt emprunté à la ligne claire, aux belles textures de couleurs et au récit initiatique avec une belle amplitude. Nous voilà transporté dans une Italie moyenâgeuse, sur les pas de ce jeune homme naïf, honnête et courageux, qui va découvrir un monde extérieur particulièrement violent, avec ses hommes assoiffés de désir et de pouvoir, mais également l’amour.
Petit coup de cœur pour cet album au message humaniste.

CITRONE, Luigi, GIPI
Aldobrando
coul. de Francesco Daniele et Claudia Palescandolo ; trad. de l’ital. par Hélène Dauniol-Remaud
Casterman, 2020
204 p. : ill. en coul. ; 29*22 cm.
EAN13 9782203166677 : 23 €

Tags: , ,

Laisser un commentaire