Big eyes de Tim Burton

22.06
2015

 

Genre : Biopic tragique 

Scénaristes : Scott Alexander et Larry Karaszewski

Réalisateur : Tim Burton

Producteur : Silverwood films, Electric City Entertainment, Tim Burton productions, The Weinstein Company

 

L’histoire

Pas facile de quitter son mari sans un sou et avec une petite fille en 1958. C’est pourtant bien ce que Margaret Ulbrich décide de faire. Pour se faire un peu d’argent, elle vend ses tableaux le dimanche, des portraits d’enfants aux yeux immenses dans lesquels se lit une grande détresse. C’est là qu’elle rencontre un autre peintre, Walter Keane, qui lui fait une cour assidue et l’épouse précipitamment. Il décide alors d’exposer leurs oeuvres, refusées par les galeries d’art, dans une boîte de jazz. Mais le propriétaire les met dans le couloir menant aux toilettes. Walter, furieux, lui jette un tableau de sa femme à la tête. La presse s’empare du scandale et bientôt tout le gratin vient voir les tableaux signés Keane. Quand Walter s’aperçoit que ce sont ceux de sa femme qui intéressent les critiques, il décide de s’en approprier la création, rejetant sa femme dans l’ombre et lui donnant des commandes. Même sa propre fille ne devra jamais savoir. La célébrité est telle désormais que l’enjeu est devenu trop important.

Mon avis

Difficile de ne pas être révoltée en voyant ce film, mais aussi agacée par cette femme soumise (certes ce sont les années 50 et une femme alors n’avait apparemment pas son propre compte bancaire) qui va jusqu’à mentir à sa fille et renoncer à la gloire pour le confort matériel d’un mariage et du succès. Un biopic tragique sur l’énorme supercherie dans l’art d’un homme sans aucun talent s’appropriant celui de ses femmes.

 

Partagez

Tags: , ,

Laisser un commentaire