Bande dessinée : apprendre et comprendre de L. Trondheim et S. Garcia

15.11
2013
cop. Delcourt

cop. Delcourt

Comme son titre l’indique, c’est l’histoire des deux dessinateurs en train de nous expliquer en quoi consistent les principaux ressorts d’une bande dessinée :

le scénario, l’ambiance narrative, la présentation traditionnelle d’une planche, la taille d’une case, ses bords, sa vue, les cartouches, les dessins bien entendu, les bulles ou phylactères, le lettrage, les images iconiques, les onomatopées, les métaphores visuelles, l’infranarratif, les décors, les couleurs, la diégèse entre les cases ou dans une même case, les transitions et bien sûr les spécificités de la bande dessinée.

« Il faut comprendre que l’auteur de bandes dessinées est à la fois scénariste, dessinateur, dialoguiste, cadreur, éclairagiste, maquilleur, costumier, monteur, acteur et décorateur. »

Ils achèvent tout naturellement leur enseignement par une bibliographie.

 

A propos de spécificités, je comprends que la multilinéarité en fasse partie, mais pas l’ambivalence possible des images, que l’on peut retrouver dans le procédé audiovisuel. Un enseignement un peu décousu dans la trame, mais pour les besoins du récit… Pardonné ! On y glane quelques petites choses sur le langage du 9e art, quand on n’est pas un lecteur averti. Pour les néophytes et les dessinateurs en herbe.

Partagez

Tags: , , ,

Laisser un commentaire