Arthur et moi ** d’Emmanuel Arnaud (2008)

13.03
2011

copyright Métailié

Entre les cours de français ennuyeux de M. Jeanbois au lycée de Courbevoie, les matchs de football que regarde son père à longueur de temps et leurs vacances à Benidorm à la Toussaint, dans une grande tour, Alexandre s’ennuie. Il n’a pour se distraire que sa copine Christelle et son copain Amok, qui organise des combats de chiens.  C’est alors qu’il ouvre Les Illuminations de Rimbaud, et pour lui, c’est la révélation…

Le narrateur, un adolescent, porte déjà un regard désabusé et ironique sur son quotidien de banlieusard moyen, sur ses parents et sur son environnement avant de le transformer en un regard poétique sur la vie qui va le conduire à l’écriture et à une traduction contemporaine des poèmes de Rimbaud. Des passages savoureux émaillent le récit, tel ce Salon de la poésie où avec son ami il éclate de rire à la vue de « ces poètes barbus à l’accent chantant » qui lui « font penser à l’intersyndicale de la CGT » (p. 63). Un roman d’apprentissage par la poésie, drôle et rayonnant, qui avait d’abord été publié sous le titre Une Saison Rimbaud aux éditions du Rouergue en 2008.

ARNAUD, Emmanuel. – Arthur et moi. – Métailié, 2011. – 99 p.. – (Suite française). – EAN 9782864247578 : 8 €.

Partagez

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire