Bibliographie sur La Belle Epoque

02.01
2012

 

 

Challenge La Belle Epoque

Carnets de SeL lance le Challenge « La Belle Epoque »

 

  • Voici la liste indicative et non exhaustive des livres sur La Belle Epoque – période dense et foisonnante -, classée par natures d’ouvrages. Elle ne demande qu’à être complétée par vos suggestions.
  • Vous trouverez la liste des liens vers les critiques des participants blogueurs ici. Et celles des participants lecteurs en commentaires de cette liste.

 

 

 

  • Romans sur La Belle Epoque

Marcel Allain et Pierre Souvestre Fantômas (1911)

Gaston Leroux Le Mystère de la chambre jaune, Le Parfum de la dame en noir, Le Fauteuil hanté, Le Fantôme de l’Opéra

Maurice Leblanc Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur (1907)

Louis Pergaud La Guerre des boutons (1912)

Emile Zola Au Bonheur des dames, Nana, Germinal, La Bête humaine, Le Docteur Pascal, FéconditéTravailVérité.

André Gide Les nourritures terrestres (1897)

Hermine Lecomte Du Nouy Amitié amoureuse (1897), suggestion d’Anis, dont voici la critique.

Marguerite Audoux Marie Claire (1910), suggestion d’Anis, dont voici la critique.

Colette Claudine (1900-1903)Dialogues de bêtes (1904), La Retraite sentimentale (1907), Les Vrilles de la vigne (1908), L’Ingénue libertine (1909, cf critique d’Anis))La Vagabonde (1910), L’Entrave et L’Envers du music-hall (1913)

Anna de Noailles Cœur innombrable (1901)

Sibilla Aleramo Una Donna (1906)

Gabrielle Réval L’Avenir de nos filles (1905)

Catherine Pozzi (1882-1934)

Fadhma Aït Mansour Amrouche (1882-1967)

Pierre Loti  Mon frère Yves (1883) ou Pêcheur d’Islande (1886), Ramuntcho (1897).

Alain Fournier

Valéry Larbaud

Léon Bloy Histoires désobligeantes (1894)La Femme pauvre (1897)

Huysmans A rebours (1884)

Rodenbach Bruges-la-Morte (1892)

Paul Adam Les Demoiselles Goubert, coécrit avec Jean Moréas en 1886

Gustave Kahn Le Roi fou (1896)

Félix Fénéon Nouvelles en trois lignes

Villiers de l’Isle-Adam Contes cruels (1883), L’Eve future (1886)

Octave Mirbeau Le Calvaire (1886), L’Abbé Jules (1888), Sébastien Roch (1890), Dans le ciel (1892-1893), Le Jardin des supplices (1899), Le Journal d’une femme de chambre (1900), Les 21 jours d’un neurasthénique (1901), La 628-E8 (1907).

Oscar Wilde Le Fantôme de Canterville (1887), Le Crime de Lord Arthur Savile (1887), The Model Millionaire (1887), Un Sphinx sans Secret (1894), Le Prince heureux et autres contes (1888), Le Portrait de Mr. W.H. (1889), Le Portrait de Dorian Gray (1891), Une maison de grenades (1891)

Joseph Conrad La Folie Almayer (1895), Au cœur des ténèbres (1899), Lord Jim (1900), L’Agent secret (1907)

William Morris Nouvelles de nulle part (1890)

Vita Sackville-West Au temps du roi Edouard (publié en 1930, mais qui, comme son titre l’indique, évoque l’Angleterre du début du XXe siècle).

 

  • Recueils de poésie sur La Belle Epoque

Mallarmé Poésies (1899), Un coup de dés jamais n’abolira le hasard (1914)

Verlaine (ses derniers textes)

Apollinaire

Max Jacob

Blaise Cendrars

Yeats…

  • Pièces de théâtre sur La Belle Epoque

Alfred Jarry Ubu Roi

Lucien Descaves La Clairière

  • Bandes dessinées sur La Belle Epoque

Julie Birmant et Clément Oubrerie Pablo. 1, Max Jacob, Dargaud, 2012, 87 p., critique de Prune sur Mon jardin de minuit.

  • Biographies sur La Belle Epoque

d’Isadora Duncan, de Loïe Fuller, de Vaslav Nijinski,…

  • Essais publiés sur La Belle Epoque

La vie à la Belle Epoque, les milieux libres, le syndicalisme,…

Marcel Proust, Sur la lecture, 1905

  • Essais philosophiques pendant La Belle Epoque

Freud, Nietzsche, Marx…

  • Documentaires sur La Belle Epoque

L’Affaire Dreyfus, l’Affaire Boulanger, le scandale de Panama, la bande à Bonnot, l’école de Jules Ferry, le colonialisme, le syndicalisme ouvrier, l’électricité, Edison,…

  • Livres d’art sur La Belle Epoque et/ou l’art nouveau

Les expositions universelles, l’impressionnisme, le cubisme, le fauvisme, l’expressionnisme, L’Art nouveau, l’Ecole de Nancy, Hector Guimard, Antoine Bourdelle, Gustav Klimt, René Lalique, Emile Gallé, Victor Horta, les frères Lumière, la naissance du cinéma, Claude Debussy, Auguste Rodin, Monet, die Brücke, Kirchner, Toorop, Beardsley, Eckmann, Sarah Bernahrdt, Jan Poss, Georges Redon, Guiraud, Toulouse-Lautrec, Marey, Picasso, Schönberg, Kandinsky, Wagner, Giovanni Segantini, William Degouve de Nuncques,…

 

J’ai lu :

- Ma vie d’Isadora Duncan

- Zola d’Henri Barbusse

- Au bonheur des dames et Germinal d’Emile Zola

- Les milieux libres

- Ma vie et la danse de Loïe Fuller

- L’Art nouveau (Mazenod)

- Loïe Fuller, danseuse de la Belle Époque de Giovanni Lista (680 pages !)

- Mucha : la collection Ivan Lendle

La Belle Époque (1898-1914)

- Bruges la morte de Rodenbach

- Pablo 1 et 2 en BD


Je lis en ce moment :

 

 

 

Partagez

12 Reponses to “Bibliographie sur La Belle Epoque”

  1. sylvanie dit :

    Coucou,
    J’ai deux suggestions mais elles sont peut-être un peu « hors cadre ».
    « Les Boucanières » d’Edith Wharton : l’auteur est américaine et le roman a été écrit à la veille de sa mort dans les années 30 (il a d’ailleurs été achevé à titre posthume). Mais il me semble que la thématique colle bien : à la fin du 19e, 4 jeunes filles américaines « débarquent » dans la bonne société anglaise et tentent, avec plus ou moins de succès, de s’y intégrer. Je l’ai lu mais il y a trop longtemps pour que je puisse en faire une critique « de mémoire ».
    « Au temps du roi Edouard » de Vita Sackville-West, publié en 1930, mais qui, comme son titre l’indique, évoque l’Angleterre du début du XXe siècle. Je ne l’ai pas encore lu, mais il est sur ma PAL.
    Tu me diras si ces livres peuvent ou non rentrer dans le challenge.

    • Carnets de SeL dit :

      Hello,
      J’ai fait ma petite recherche Google et j’ai trouvé pour les « Boucanières » ceci : « Cette dernière oeuvre est une fresque se déroulant entre 1873 et 1877. » C’est donc un peu avant la Belle Epoque proprement dite, si on veut chipoter.
      En revanche le second entre tout à fait dans le challenge : je l’ajoute ! Merci.

      • sylvanie dit :

        Effectivement, pour le Wharton, on est hors période. Dans mon souvenir, l’histoire se déroulait plutôt vers la toute fin du 19e ; j’aurais du vérifier.

  2. KERNOA dit :

    Bonjour

    La Guerre des boutons de Pergaud peut-être ?

  3. Anis dit :

    D’accord, je n’avais pas compris que tu intégrais les liens dans la bibliographie. Merci pour ces éclaircissements.

  4. mazel dit :

    je pense relire Zola…
    Est-ce que Claude Izner peut compter dans ce challenge ?
    bonne journée
    merci

    • Bonjour. Je réponds avec beaucoup de retard et m’en excuse. J’ai une bonne raison, bien sympathique : je suis toute jeune maman depuis à peine 2 mois. Je ne connais pas Claude Izner, c’est une bonne occasion de palier à cette lacune !

  5. Bonjour,
    Je viens de lire le roman symboliste de Rodenbach, Bruges-la-Morte (1892).
    Ma critique sera publiée dimanche.

  6. Margarita dit :

    Je vous signale Esplanade Avenue, roman d’Annick Le Scoëzec Masson, Paris, 2010.

    Un roman, récit d’une quête personnelle sur fond d’énigme, dont l’action se passe à deux époques et sur deux continents : le Paris fin-de-siècle et la forêt de Brocéliande autour de 1900, La Nouvelle-Orléans au début et à la fin du XXe…

    Pourquoi Gwen avait-il entrepris ce voyage à La Nouvelle-Orléans avec sa compagne ? Était-ce le besoin de conjurer le passage du siècle (on était à la veille de l’an 2000), de confronter ses choix d’artiste en proie au désenchantement en se laissant prendre au filet d’un ailleurs radical ? A qui confesser qu’il cherchait surtout à s’acquitter d’une étrange dette et, peut-être, à se sauver lui-même en suivant les pas d’un autre, peintre 1900, dont la trace semblait perdue ?

    En faisant dialoguer les deux fins de siècles, dans un jeu de miroirs qui restitue par fragments le Paris de la Belle Époque, son effervescence et ses appréhensions, Esplanade Avenue ne propose pas seulement une fresque culturelle et historique bigarrée, un voyage à travers l’espace et le temps (de la Bretagne à la Louisiane, de la France à l’Amérique) ou une réflexion sur la condition faite à la sensibilité contemporaine. Ce roman trace aussi les voies d’une possible réconciliation avec les temps présents, malgré leur désarroi et leur ingratitude.

    Agrégée d’espagnol, docteur en littérature générale et comparée, Annick Le Scoëzec-Masson s’est plus particulièrement intéressée à la période 1900, à l’imaginaire symboliste et décadent. Elle est notamment l’auteur d’un ouvrage de critique littéraire Ramón del Valle-Inclán et la sensibilité « fin de siècle » et a publié, également chez L’Harmattan, un autre roman Mélancolie au Sud (2004).

  7. Sylvie dit :

    Bonjour
    Je cherche des ouvrages sur la vie des femmes parisiennes à la Belle Epoque : leur vie de tous les jours, leurs goûts musicaux
    Merci de votre aide.

    Sylvie

    • Bonjour Sylvie,

      Il ne me semble pas qu’il existe actuellement des ouvrages sur ce thème précis. En revanche, vous pourrez trouver des informations dans des ouvrages moins récents. Je vous suggère d’aller voir en médiathèque (d’une ville assez importante):
      Catherine Guigon, Les cocottes, reines du Paris 1900, éditions Parigramme, 2012
      Christophe Léribault, Paris 1900, La ville spectacle, éditions Paris Musées, 2014
      Visages du Paris 1900, éditions Parigramme, 2014
      Michel Winock. La Belle Époque : la France de 1900 à 1914. Perrin, 2002. 432 p. ; 23 x 14 cm. (Pour l’histoire).
      sans oublier….
      les biographies d’Isadora Duncan, de Loïe Fuller, voire celles des courtisanes si emblématiques de l’extravagance de l’époque dans un certain milieu que furent Liane de Pougy, Caroline Otero, Émilienne d’Alençon, Cléo de Mérode, Valtesse de La Bigne, Cora Pearl, Mata-Hari…

      Sinon vous avez certaines vidéos sur internet :
      La Belle Epoque (½) : 2000 ans d’Histoire sur France Inter de Patrice Gélinet avec Michel Winock. Emission radiophonique du 25.02.2002 (Mise en ligne le 22 mai 2011) par Entertainment-Education WebTV. Durée : 13 min. 20 (épisode 1) et 13 min. 45 (épisode 2) (consulté le 13 avril 2015). Disponible sur : https://www.youtube.com/watch?v=AUJxD27Y7dc
      Quelle Aventure : La belle époque. (Mise en ligne le 11 juin 2014). Durée : 52 min. 30. (consulté le 13 avril 2015). Disponible sur : https://www.youtube.com/watch?v=S7Rk2w25KeU

      Paris 1900 : La Galerie France 5 au Petit Palais réalisé par Sarah Blas. (Mise en ligne le 21 janvier 2015). Durée : 1h08. (consulté le 13 avril 2015). Disponible sur : https://www.youtube.com/watch?v=uqRPgNxEFNQ

      Paris 1900 de tvdays (Mise en ligne le 23 juin 2011). Durée : 20 min. 57. (consulté le 13 avril 2015). Disponible sur : https://www.youtube.com/watch?v=zpwUnfRrK4s

      J’espère vous avoir un peu aidé dans votre démarche. Pourrais-je savoir à quoi vous destinez cette recherche ?

      Sandrine

Laisser un commentaire